En cas d’urgence Police 117 | Ambulance 144

Équipe VIOLENCE QUE FAIRE

Comité actuel

Co-présidence

 

Philippe Bigler

Directeur, Centre d’accueil MalleyPrairie et Centre Prévention de l’Ale

Claudia D’Andrea

Travailleuse sociale et anthropologue

Vice-présidence

 

Stéphanie Reichenbach

Juriste à l’Office cantonal de l’égalité et de la famille du canton du Valais.

Trésorière

 

Ana Soares

Economiste, responsable formation et éducation auprès de Pix4D SA

Membres

Membres

 

Jimmy Salchegger

Spécialiste RH

Sophie Leuenberger

Avocate, membre l’Association «Avocats Ressources en matière de violences domestiques»

Coordinatrice: Marion Labeaut

Marion est titulaire d’un Bachelor en science politique ainsi que d’un Master en socioéconomie où elle s’est notamment formée en études genre. Lorsqu’elle était chargée de projet au sein du Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH), elle a notamment travaillé sur la thématique des mariages forcés. Sensibilisée aux questions de genre et plus particulièrement à la problématique des violences fondée sur le genre à l'encontre des femmes, Marion s’engage plus spécifiquement auprès des personnes concernées par la violence au sein du couple depuis son entrée en fonction à l'Association VIOLENCE QUE FAIRE en 2017. Depuis 2022, elle se forme régulièrement à l'entretien motivationnel dont l'approche renforce l'idée que pour changer, il faut que cela fasse du sens pour la personne. Pour que cela fasse du sens, il s'agit de travailler sur la notion d'importance et de confiance. Les apports de l'entretien motivationnel sont dès lors intégrer à la pratique de VIOLENCE QUE FAIRE.

Secrétaire: Sandrine Calderon

Sandrine a obtenu un CFC d’employée de commerce en 1999 auprès du Registre foncier d’Echallens, suivi d’un diplôme d’aide-comptable en février 2023. Pendant plusieurs années, elle a travaillé dans des domaines variés en tant que secrétaire-comptable dans un cabinet fiscal, une école internationale puis chez un notaire. Elle a rejoint aduna romandie en mai 2023, une institution à but non lucratif au service des associations et des ONG et prend le nouveau mandat de VIOLENCE QUE FAIRE pour le secrétariat. Très enthousiaste de travailler dans un domaine au service de l’aide aux personnes victimes de violence au sein du couple. C’est une nouvelle expérience qu’elle accepte avec grand plaisir.

Responsable communication digitale : Julia Guglielmetti

Titulaire d’un bachelor en communication visuelle, Julia évolue professionnellement dans un milieu créatif, s’intéressant aux nouveaux médias et aux différents outils de création. Étant d’un naturel curieux et engagé, elle voit ses compétences comme une manière de contribuer à un changement positif. Elle oriente instinctivement son travail vers la transmission d’une information qui se veut accessible et fiable. C’est ce cheminement qui la mènera à produire le podcast Poussière pour l’Association VIOLENCE QUE FAIRE en 2021. En s’entretenant avec plus d’une trentaine de personnes victimes, auteures ou professionnelles dans le domaine des violences au sein du couple pour ce projet, elle acquiert des connaissances sur cette thématique. Son parcours lui offre une vision d’ensemble des possibilités de communications de l’Association.

Chargée de mission: Livilla Norré

Livilla est titulaire d'un Bachelor HES en travail social et d'un Master en sciences sociales de l'Université de Fribourg. Au cours de sa carrière en tant que travailleuse sociale, Livilla a œuvré dans le domaine de l'aide aux victimes, occupant notamment un poste au sein de l'hébergement d'accueil d'urgence du centre LAVI Solidarité Femmes dans le canton de Fribourg. En outre, elle a animé à plusieurs reprises l'exposition "Plus fort que la violence", conçue par le Bureau de l'égalité hommes-femmes et de la famille de (BEF). La thématique de la violence et de l'aide aux victimes d'infractions est une cause qui lui tient particulièrement à cœur. Sensible aux questions de genre et à la domination qui en découle, Livilla a approfondi ces sujets à travers plusieurs recherches menées lors de son cursus universitaire, notamment dans le cadre de son travail de master. Livilla a débuté son contrat au sein de l’Association VIOLENCE QUE FAIRE le 1er janvier 2024.

Conseil en ligne

Le service de www.violencequefaire.ch peut compter sur une vingtaine de spécialistes qualifié-e-x-s dans le domaine des violences domestiques. Avant d’intégrer l’équipe et de répondre aux questions des internautes, leur expérience de terrain est complétée par une formation spécifique au travail en ligne.

Ancien-nes membres du comité

Ancien-nes membres du comité

Anciennes présidentes
Michèle Gigandet
responsable pédagogique du Centre d’accueil MalleyPrairie, membre du Comité de 2006 à 2017 et présidente de 2017 à 2020

Catherine Ming
avocate, présidente de 2015 à 2017

Sonia Rihs
psychologue indépendante, www.soripro.ch, présidente de 2009 à 2016

Stéphanie Siggen
Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes du canton de Vaud (BEFH), présidente de l’association de 2006 à 2009

Ancien-nes membres

Myriam Saurugger
expert-comptable, trésorière de 2020 à 2021

Christian Anglada
responsable pédagogique du Centre de Prévention de l’Ale, membre du Comité de 2007 à 2020

Caroline Barsalou
cadre bancaire, membre du Comité de 2014 à 2017

Melina Bello
responsable des prestations au Centre d’accueil MalleyPrairie à Lausanne

Béatrice Cortellini
directrice de Solidarité Femmes GE, représentante de la DAO, membre du Comité de 2009 à 2016

Andrea Delannoy
présidente de l’association MOD-ELLE, membre du Comité de 2018 à 2019

Luc Delbrouck
directeur du service ViFa jusqu’en 2016, membre du Comité de 2011 à 2016

Agnès Forbat
conseil en communication, membre du Comité de 2009 à 2015

Marlyse Gehret
représentante de la DAO (organisation faîtière suisse des maisons d’accueil), membre du Comité de 2006 à 2009

Sylvette Mihoubi
directrice du Centre d’accueil MalleyPrairie, membre du Comité de 2006 à 2016

Xavier Pitteloud
intervenant systémique, superviseur et formateur à Sion

Irène Schmidlin
cheffe de projet au sein du Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) du canton de Vaud

Laure Jaton Sorce
cheffe de service adjointe du BEFH, membre du Comité de 2009 à 2011

Luca Zuntini
directeur de ViFaAdos, membre du Comité de 2018 à 2020

Quitter le site (touche esc) Poser une question
Retour au sommet