Un mariage forcé diffère d'un mariage arrangé

La  différence entre un mariage forcé et un mariage arrangé réside dans la contrainte qui est exercée et l’impossibilité de refuser l’union.

Dans un mariage arrangé, le ou la futur·e conjoint·e accepte librement un mariage instigué par des tiers (souvent les parents des futurs époux) et aucune violence ou contrainte n’est exercée pour imposer un·e partenaire. À tout moment, la personne peut refuser cette union sans risquer des conséquences négatives. Le mariage arrangé n’est pas puni pas le Code pénal.

Cependant, un mariage librement consenti et/ou arrangé peut se transformer en mariage forcé lorsqu’au moins un des deux conjoints subit des pressions pour renoncer au divorce ou pour rester marier (Type C cité sous l'onglet "Qu'est-ce qu'un mariage forcé?").