Poursuivre la relation

Il ne semble pas toujours possible de partir, pour de multiples raisons : sentiments pour le/la partenaire, espoir qu'il/elle change, volonté de préserver la famille, manque d'argent, etc. Vous ne supportez pas la violence, mais vous voulez poursuivre votre relation, vous pensez qu'elle peut s’améliorer.

Ne restez pas seul-e face à votre situation

Il est très difficile de briser l'engrenage de la violence sans soutien extérieur. Votre partenaire a besoin d’aide pour arrêter ses comportements violents et il est important que vous bénéficiez vous-même d’une écoute et d'un soutien.

Ce site vous offre la possibilité de parler de votre situation avec des personnes spécialisées dans la violence conjugale. Votre partenaire peut le faire également et trouver des informations dans la partie du site destinée aux auteur-e-s de violence. Vous pouvez aussi obtenir l'un et l'autre une consultation individuelle auprès des services d'aide spécialisés de votre région (voir adresses utiles). Sortir du silence et de l'isolement est un pas indispensable pour arrêter le cycle de la violence.

Demandez de l'aide

Ce site vous offre la possibilité de parler de votre situation avec des personnes spécialisées dans la violence conjugale. Votre partenaire peut le faire également dans la partie du site destinée aux auteurs de violence. Vous pouvez aussi obtenir l'un-e et l'autre une consultation individuelle auprès des services d'aide spécialisés de votre région (voir adresses utiles). Sortir du silence et de l'isolement est un pas indispensable pour arrêter le cycle de la violence.

Entretiens en couple

Certains services proposent des entretiens en couple centrés sur la violence dont l’objectif est de parler de la violence et de tenter d’y mettre fin de manière durable. Habituellement, le suivi prend fin à l’arrêt de l’usage de la violence. Si la violence reprend, il sera alors souvent nécessaire de faire un suivi individuel pour chacun des partenaire.

Pour autant qu’il n’y ait plus de violence, il est également possible d'envisager une thérapie de couple ou une médiation. Cependant toute nouvelle menace ou agression doit vous amener à rompre la démarche, car, sous l’effet de la peur, vous ne pourriez plus vous exprimer librement ou faire valoir votre point de vue.

Pour trouver des adresses, liens.