Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Violences psychologiques

04 août 2019 - EFI...

Je suis séparer du père de mes filles depuis 2 ans. Mais il m'intimide quotidiennement par sms. Me promettant que je vais payé l'addition pour le mal que Je lui ai fait. Il m'insulte entre chez moi la nuit sans y être invité quand il s'imagine que je reçoit des hommes. Il refuse de me rendre ma clef. Je suis sans force mais j'aimerais sortir de cette situation pour avoir la paix et l énergie d 'élevé mes filles.

Notre réponse

 

Bonjour Madame,

Bien que séparée du père de vos filles depuis deux ans, votre ex-compagnon continue de faire preuve de violences psychologiques envers vous. Il refuse de rendre la clé de votre domicile et y pénètre sans y avoir le droit. Vous aimeriez que cela cesse et pouvoir élever vos filles sereinement. Votre demande est plus que légitime et vous avez bien fait de nous contacter.

Les intimidations par messages, les insultes, les irruptions au domicile sont des formes de violences psychologiques. Il ne respecte pas les limites qui lui sont imposées et tente de continuer à imposer son contrôle sur votre vie. Vous dites être séparés depuis plus de deux ans, à l’époque étiez-vous mariés ? Si c’est le cas, alors de la demande de séparation, un jugement (en tout cas provisoire) devrait avoir été rendu, avec la décision de l’attribution du domicile. Si le père de vos filles n’est pas mentionné comme ayant l’attribution de votre domicile, il n’a alors pas le droit de rentrer chez vous et il a l’obligation de rendre sa clé. Si vous n’étiez pas mariés mais que vous viviez ensemble dans ce domicile, aujourd’hui le père de vos filles ne vit plus là, il n’a donc pas le droit de pénétrer chez vous sans votre autorisation, comme toute autre personne. Pour mettre cela à exécution, il y a plusieurs manières de procéder. Vous pouvez par exemple vous rendre au poste de police de votre quartier, avec le document de jugement de la séparation et demander leur aide afin de récupérer la clé de votre ex-mari. Vous pouvez également, dans l’intervalle, installer un verrou supplémentaire ou même changer la serrure. Nous savons qu’il est parfois difficile de faire appel à la police mais c’est également un message clair pour votre ex-mari qu’il y a des limites à ne pas franchir et que vous êtes dans votre droit. S’il ne vous écoute pas vous, il n’aura pas le choix que de respecter les autorités. Si vous avez encore des questions ou des doutes, vous pouvez contacter l’association F-Information qui propose également une permanence juridique téléphonique gratuite au 022.740.31.11 ou en face à face sur rendez-vous au 022.740.31.00.

Concernant les messages d’insultes, vous avez également le droit de déposer une plainte pénale afin de dénoncer ces pratiques et faire en sorte qu’elles cessent. Si un-e avocat-e est en charge de la séparation, vous pouvez également en faire part à celui-ci ou à celle-ci ou alors vous adresser directement à la police. Ceux-ci vont faire comprendre à votre ex-mari qu'il doit cesser ces comportements de harcèlement. Est-ce que des personnes proches de vous sont au courant de la situation et pourraient vous accompagner dans ces démarches ? Si ce n'est pas le cas, nous vous encourageons sincèrement à trouver une personne de confiance à qui en parler car il est important de ne pas porter ce poids toute seule. Nous vous encourageons également à conserver toutes les preuves de harcèlement (sms) et à noter dans un petit carnet les dates où votre ex-conjoint est entré dans votre appartement sans votre autorisation.

Vous nous dites vous sentir sans force et nous comprenons l’épuisement que cette situation génère. Les violences que vous vivez ne laissent pas de bleus mais sont tout autant néfaste pour la santé et il faut beaucoup d’énergie pour lutter contre ces assauts constants. C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre contact avec l’association AVVEC (Aide aux Victimes de Violence en Couple) au 022.797.10.10, qui propose un soutien psychologique spécialisé dans cette thématique. Les professionnelles de cette association pourront vous entendre, vous soutenir et vous apporter des outils précieux.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et que vous trouverez au plus vite une vie sereine qui vous permette de vous concentrer sur vos filles et sur votre bien-être. Nous savons qu’il faut une grande dose d’énergie pour élever deux enfants ! N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez nous donner des nouvelles.

retour aux questions

Posez-nous votre question