Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Violence dans mon couple LGBT, mon copain a des accès de colère, que faire pour aider notre couple?

05 février 2018 - Nik...

Bonjour, Je suis dans un couple (Gay) depuis plusieurs mois, mon copain a souvent des accès de colères et il y a une semaine a levé la main sur moi et a cassé pas mal d'objets à la maison aussi dont un qui est pas passé loin de mon crane. Je sais qu'il a des soucis avec l'alcool et les drogues mais je refuse de les subir, malgré tout je l'aime et je souhaite lui laisser une unique chance de me prouver qu'il a compris son erreur et qu'il peut changer. Je ne sais pas si cet espoir sera une belle utopie car je connais deja les cycles de la violence ayant eu un père violent, mais je me dis que je dois essayer une fois,... Je réside en Suisse et je ne sais pas vers qui me tourner, et vers qui il peut aussi se tourner pour trouver de l'aide Merci d'avance, N.

Notre réponse :

Bonjour Monsieur,

Après plusieurs accès de colère lors des derniers mois, votre copain a finalement craqué et a usé de violence il y a une semaine. Il a notamment cassé des objets qui ont failli vous toucher et a levé la main sur vous. Cette violence physique vous choque, mais vous aimez votre copain et vous aimeriez l'aider afin d'éviter que ce comportement se reproduise. Vous avez bien fait de nous écrire avant que cela ne se répète, aussi pour vous protéger.

Quand il est en colère, a-t-il également des actes violents envers vous verbalement et/ou a-t-il une attitude menaçante (il vous insulte, vous dénigre ou vous intimide ?) Avant que la violence physique n’apparaisse dans le couple il y a souvent des comportements de violences psychologiques qui se mettent en place de manière plus subtile et sont les premiers « symptômes » d’une relation de couple violente.

Quelles sont les raisons de ces accès de colères ? La drogue et l’alcool peuvent être des facteurs favorisant les comportements de violence mais n'en sont pas la cause. Il est important de prendre en considération ces actes si la violence se répète. Toutefois, si ces substances mettent en danger la santé de votre copain et de votre couple, il est bien de traiter cette addiction parallèlement à la violence. Pour cela vous pouvez conseiller à votre copain de téléphoner à l’équipe d’Addiction Suisse au 021 321 29 76 qui pourra vous communiquer l’adresse d’un des services de consultation le plus proche de chez vous. Ces services sont confidentiels et généralement gratuits.

Nous comprenons votre envie de l’aider car la violence n’est effectivement pas une fatalité. Elle peut être diminuée voir stoppée si l’auteur désire changer son comportement et prend conscience de la nécessité d’une démarche thérapeutique. Avez-vous déjà abordé le sujet avec lui ? Qu'en dit-il ? Vous pourriez dans un premier temps lui proposer de lire la section « auteurs » de notre site et de nous écrire. S’il est déjà persuadé d’avoir besoin d’une aide extérieur, il peut aussi directement s’adresser au service du Centre de Prévention de l’Ale en les appelant au 021 321 24 00. Les professionnel-le-s de ce service proposent un premier entretien gratuit pour discuter des possibilités de prestations pour diminuer la violence.

Nous sommes rassuré-e-s de lire que vous n’accepterez pas d’autres comportements violents. Vous n’êtes pas responsable de cette violence et si elle se répète il est important de vous en protéger et de ne surtout pas garder ça pour vous seul. En parler à quelqu’un de confiance (une personne de votre famille ou de votre entourage) peut être délivrant et soutenant. N’hésitez donc pas non plus à nous écrire à nouveau en cas de besoin.

Nous espérons que votre couple pourra trouver plus de sérénité et de paix une fois ces démarches entreprises.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question