Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Séparation épuisante, pouvez-vous m'aider?

14 juin 2019 - Mar...

Bonjour, j’ai besoin d’aide. J’essaie de me séparer de mon mari depuis deux ans, car nous nous disputons tous les jours. Nous sommes allés voir des thérapeutes de couple qui nous ont dit de nous séparer. Il me rend coupable de tout constamment. Ne se remet jamais en question. Il a réussi à mettre dans sa poche les 3 thérapeutes de couple et l’avocate que j’ai choisie pour notre séparation. J’ai perdu toute confiance en moi. Je suis suivie par une psychothérapeute qui m’aide avec mon anxiété. J’ai perdu mon emploi. Je suis épuisée. Pouvez-vous m’aider?

Notre réponse

Bonjour Madame,

Tout d’abord veuillez nous excuser pour le délai de réponse. Nous avons eu beaucoup de demandes récemment et avons essayé de notre mieux pour faire au plus rapide.

Depuis deux ans, vous essayez de vous séparer de votre mari. Les disputes sont quotidiennes et vous êtes confrontée à une certaine forme de violence psychologique (il vous culpabilise, ne se remet pas en question, manipule le réseau). Vous avez perdu confiance en vous, perdu votre travail et vous demandez de l’aide face à cette épuisante situation. Vous avez bien fait de nous écrire.

Tout d’abord nous souhaitons vous féliciter d’avoir pu nous exprimer ce que vous sentez. De ce que nous comprenons, vous avez déjà accompli un grand chemin, cherché et trouvé plusieurs solutions. Nous ne pouvons que vous encourager de tout notre cœur dans cette direction ! Vous avez sollicité l’aide de professionnel-le-s, et, si nous comprenons correctement, vous avez à présent entamé une séparation. C’est un grand pas qui peut parfois prendre beaucoup de temps à faire. Mais une fois encore vous avez trouvé la force nécessaire pour le faire.

La séparation est un moment complexe. Mais il s’agit surtout d’une période épuisante et longue, qui donne parfois l’impression de ne jamais arriver au bout du tunnel. Que votre mari use de la violence dans cette période est un moyen de garder le pouvoir sur ce qui se passe et sur vous. Or, cela ne fait qu’empirer votre relation et détruire votre santé. Nous savons en effet que les violences psychologiques ont un impact néfaste sur l'estime de soi. Ce qui engendre également de nombreuses conséquences périphériques, comme par exemple votre perte d’emploi, qui contribue à créer un cercle vicieux. Mais, après tout ce chemin parcouru, vous avez su soulever les bonnes ressources pour tenir bon. Vivez-vous toujours sous le même toit ? Avez-vous une alternative pour prendre de la distance et souffler un peu ? Le terme de la séparation s’approche-t-il ?

Dans votre entourage, avez-vous un-e proche de confiance avec qui vous pouvez discuter de ce que vous ressentez ? Il est important de ne pas rester seul-e avec votre souffrance.

Vous nous dites être suivie par une thérapeute en lien avec votre anxiété. Avez-vous un bon lien avec celle-ci? Si c’est le cas, nous vous encourageons vivement à continuer de travailler avec elle. Même si parfois les avancées ne sont pas visibles, elles sont bien réelles et permettent petit à petit de regagner confiance en soi. Il existe également un groupe de parole proposé par le Centre d’accueil MalleyPrairie à Lausanne. Partager ses difficultés et se rendre compte que d’autres traversent les mêmes épreuves peut être d’une grande aide. Le centre offre également un espace thérapeutique individuel, spécialisé dans la question des violences conjugales.

Nous espérons que ces pistes vous aideront et vous rassure pour la suite. Tous ces pas accomplis vous mênent vers un renouveau et une vie plus sereine que vous méritez. Nous avons la certitude que vous avez en vous la force et le courage nécessaire pour y parvenir. Nous restons à votre entière disposition si vous avez d’autres questions, ou l’envie de nous donner des nouvelles.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question