Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Puis-je porter plainte lors d’une procédure de divorce?

09 octobre 2019 - Kim...

Bonjour,

J’ai quitté mon mari il y a quelques années en arrière. Il me forçait à avoir des rapports sexuelles, m’enfermait à clé dans la chambre et me menaçait de me tuer si je partais. J’ai eu le courage de partir et ai attendu pour demander le divorce parce que je savais que cela allait être une épreuve difficile pour moi. Maintenant que le divorce est en cours, les souvenirs de ces moments atroces remontent et j’aimerais porter plainte. Mon avocat dit que j’aurais dû le faire avant et que c’est trop tard car je n’ai pas de preuves. Que dois-je faire? Merci pour votre aide.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous avez eu le courage de quitter votre mari qui vous forçait à avoir des rapports sexuels, vous enfermait et vous menaçait de vous tuer. Actuellement en phase de divorce, ces souvenirs reviennent, vous aimeriez porter plainte contre ces actes de violence mais votre avocat vous a dit que c’est trop tard. Vous aimeriez savoir que faire dans cette situation et vous avez bien fait de demander un deuxième avis professionnel. 

Nous imaginons votre souffrance et nous comprenons votre démarche qui démontre que vous avez de grandes ressources pour faire face à des situations qui demandent du courage. Nous vous en félicitons.

Les souvenirs qui remontent sont des conséquences du vécu traumatisant de ces violences. Malheureusement, même après avoir quitté une situation de violence, celle-ci laisse souvent des traces. Pour éviter que cela continue de vous peser, d’autant plus que la situation de divorce amène à retourner dans votre passé, il est souvent nécessaire d’en parler à des professionnel-le-s. Nous vous suggérons de demander à l’Association AVVEC (022 797 10 10) qui proposent des groupes de paroles à cet effet ou de leur demander un soutien psychologique pendant de cette phase de divorce difficile.

Concernant vos droits actuels, nous vous conseillons de vous adresser au Centre LAVI (022 320 01 02), qui pourra vous informer juridiquement et vous accompagner s’il y a la possibilité de porter plainte dans votre situation. Pour cela, il faudra leur donner des précisions sur ce qui a déjà été entrepris et discuté par votre avocat, ainsi que sur ce que vous avez fait comme démarche depuis les dernières violences vécues. Quels que soient vos choix, les intervenant-e-s vous écouteront de manière bienveillante, sans jugement et vous donneront des pistes pour continuer vos démarches au mieux. 

Nous espérons que vous retrouverez bientôt la paix et si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à nous écrire. Nous vous envoyons beaucoup de courage et nos meilleures pensées.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique, Sexuelle

Posez-nous votre question