Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Par le passé, j'ai subi des violences physiques de la part de mon mari. Actuellement, il me fait subir des violences psychologiques. Depuis la naissance de notre enfant, cette situation m'est insupportable. Que faire ?

05 mars 2020 - Hop...

Je subis quotidiennement de la violence verbale de la part de mon époux, que j'ai connu il y a 15 ans et avec qui j'ai vu une histoire d'amour passionnée. Je vis ça depuis de longues années. Avant je subissais même de la violence physique .

Maintenant que nous avons un enfant d'une dizaine de mois je trouve ceci de plus en plus insupportable et je n'arrive pas à sortir de ce cercle vicieux. J'ai perdu toute confiance en moi et j'ai l'impression que l'on cerveau est lente que je n'arrive plus à réfléchir correctement pour prendre la bonne décision.

J'ai toujours été vue comme une personne forte et déterminée mais c'est loin d'être le cas. Je suis complètement anéantie et perdue. Aidez moi svp ! Que dois je faire ? A qui dois m'adresser ? Psychothérapeute ? Urgence psychiatrique ? Police ? .... J'ai peur et j'ai zéro courage pour en parler à ma famille.

Notre réponse

Bonjour,

Votre histoire d'amour s'est transformée avec le temps. Vous avez été victime de violence physique par le passé. Actuellement, vous subissez de la violence psychologique. Depuis l'arrivée de votre enfant, cette situation est devenue insoutenable pour vous. Celle-ci perdure et se répète, ce qui a pour incidence une perte de confiance en soi, un épuisement intellectuel et une incapacité à prendre des décisions pour soi. Les conséquences de la violence peuvent être multiples pour les victimes mais également pour les enfants au sein du couple. 

Ceci peut être très difficile à vivre au quotidien, que l'on soit considérée comme une personne forte et déterminée ou pas. En parler à son entourage est également très dur. La peur et la difficulté de réagir sont très souvent présentes dans ce genre de situation.Vous avez bien fait de nous écrire. C'est une première étape importante dans la reconstruction de soi. 

Vous avez besoin, dans un premier temps, d'aide, de soutien de la part de professionnel·le·s. Vous évoquez plusieurs pistes qui sont toutes pertinentes selon le niveau d'urgence de la situation vécue. 

Faire appel à la Police en composant le 117 est nécéssaire si vous vous sentez en situation de danger immédiat pour vous et/ou votre enfant. Les urgences psychiatriques sont indiquées en cas d'urgence, si vous sentez que vous perdez le contrôle ou que vous avez des pensées suicidaires par exemple.

S'il ne vous est plus possible de rester à votre domicile et que vous ne pouvez ou ne voulez pas être hébergée par votre entourage, vous pouvez vous adresser à l'une des structures d'hébergement de votre canton: Au coeur des Grottes, Foyer le Pertuisle foyer Arabelle. Si vous le souhaitez, vous êtes en droit de partir avec votre enfant, cela constiute un acte de protection tout à fait légitime.

La psychothérapie peut être une démarche à entreprendre afin de vous aider, entre autre, à reprendre confiance en vous. Cependant, dans un premier temps, nous vous conseillons de prendre contact avec une structure spécialisée dans les violences domestiques. Voici une adresse: Centre d'aide pour femmes victimes de violences conjugales. Cette association a pour mission d'apporter une aide psychosociale et thérapeutique aux personnes victimes de violence conjugale. Elle possède une permanence téléphonique: 022 797 10 10 , les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h à 17h et les mercredis et vendredis de 9h à 12h. Elles ont aussi une permance sans rendez-vous les mardis entre 16h et 18h. 

En espérant avoir pu vous aider, nous restons à disposition en cas d'autres questions.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question