Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon mari me laisse sans argent

08 décembre 2018 - Rac...

Bonjour Je dépend financièrement de mon mari avec qui j’ai un enfant . Nous avons une compte commun à laquelle je n’ai pas accès car c’est lui qui contrôle tout. Avant je retirais 100 chf par moi de cette compte pour mon argent de poche ce que me permettait d’offrir un peu de loisirs à notre fille de 4 ans Mais maintenant il a transfère l’argent Sur une outre compte me laissent sans argent et je ne peux plus payer mes factures. Alors que lui va 2 fois par semaine au restaurant. J’aimerais savoir quelles sont mes droits qu’est-ce que je dois faire. Aide moi s’il vous plaît je n’ai pas de famille ici Je ne sais pas quoi faire

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous avez une fille de 4 ans avec votre mari et ce dernier vous prive de ses revenus, qu’il dépose sur un compte dont vous n’avez plus accès. Ce changement de pratique vous empêche de prélever, comme vous le faisiez auparavant, un montant mensuel de 100 francs pour vos dépenses personnelles et les loisirs de votre fille.

Nous considérons comme de la violence économique la façon qu’à votre mari de vous soustraire aux revenus familiaux. Le salaire de votre mari et les allocations familiales font partie de ces revenus.

Selon la loi, les époux doivent se prêter assistance mutuelle et se soutenir. Dans votre situation, le fait que vous ne travailliez pas et que votre mari assure l’ensemble des revenus familiaux, votre époux doit vous soutenir financièrement.

La loi stipule que chaque époux doit participer aux dépenses courantes, à l'entretien du ménage et à l'éducation des enfants. C'est une obligation légale qui subsiste même en cas de séparation. Pour autant, vous n’avez pas besoin de vous séparer pour obtenir une décision de justice concernant la répartition des revenus au sein de la famille. Si vous n’arrivez pas à vous entendre avec votre mari, vous pouvez entreprendre une procédure judiciaire contre votre conjoint. Cette procédure s’appelle des Mesures Protectrices de l’Union Conjugale et, en cas d’urgence, elle peuvent être demandées en superprovisionnelle, qui est une façon d’obtenir une réponse dans les meilleurs délais.

Vous pouvez entamer ces mesures par vous-même en adressant votre requête au Tribunal d’arrondissement de votre région, ou vous faire aider par un-e avocat-e,  dont les frais peuvent être pris en charge par l’Assistance Judiciaire.

Ces démarches peuvent vous sembler fastidieuses et compliquées. Dans ce cas, vous pouvez vous faire aider en vous adressant à différents services spécialisés, comme le Bureau Information Femmes, qui pourra vous écouter et vous orienter en fonction de vos besoins.

Vous pouvez aussi vous adresser au service juridique du Centre Social Protestant ou à la permanence juridique de Lausanne, pour un accompagnement dans vos démarches juridiques. Ou encore, au Centre MalleyPrairie, qui pourra vous recevoir de façon ambulatoire dans des entretiens centrés sur les violences domestiques et leur conséquences, et par là même vous accompagner dans votre projet.

Nous espérons que ces quelques conseils vous permettront de réagir à ce que votre mari vous fait subir et de vous protéger de ses agissements. Nous vous adressons, Madame, nos meilleures pensées et vous souhaitons bonne réception de ce message. En cas de besoin, n’hésitez pas à nous contacter à nouveau.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Economique

Posez-nous votre question