Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon mari agit violemment et m'empêche de m'intégrer en Suisse. Que puis-je faire ?

02 août 2017 - Nabilla

Bonjour. Je suis vraiment désolé , mais c'est déjà hors de moi . Je besoin un conseille de professionnel. JHabite a Genève depuis aout 2013. Je suis marie avec un suis c'est pourquoi je suis venue ici. Je suis un ressortissant d’un Etat tiers. a c'est moment la j'ai un permis B. Jai tombé en sainte lanne passe mais peut être a couse de la stress j'ai perdu mon bébé. Je suis une femme diplôme , mais mon mari interdit me travailler - Jetais stresse tellement parce que il ma interdit aussi apprendre le français. Mais ça mère quand meme protégé moi devant son fis et j'ai eu les cours de français. ok bref je peux ferme les eux sur cette problème. il y a quelque chose que je ne support pas... N apporte quoi que passe c'est toujours ma faute. Il cri comme malade . Il a cassé tous les ports , presque tous les assiettes des tasses chez nous.... Il m a dit les monts vraiment insultant. Je écrire cette message et je suis très calme, mais chaque deux semaine j'ai vécu un stresse incroyable. Il ma menasse de tuer avec couteau plusieurs fois. Largent lesquelles il ma donne c'est toujours juste. alors je ne peux pas vas voir un avocat . j'ai rien dans mon conte bannière . Je peux pas avoir mon point de vieux si il est contraire de lui , je peur a lui parler. il toujours manipulate avec le divorce touts les temps . il ma dit que je dois soit prêt il vas ma envoyer chez mes parents. Le problème c'est que mais parents ne savait pas quelle ambiance est ici. et plus je pas encore voire ma mère parce que on n'as pas argent pour voyage a deux et pour moi il ne donne pas. parce que il est très jaloux . ( jalousie c'est raison pourquoi je ne peux pas travailler et apprendre le francais ) Alors voici ma situation . Quoi que je peux faire ? Merci de votre réponse et désolé pour les erreurs

Notre réponse :

Bonjour Nabilla,

Nous avons lu votre message avec attention: vous avez été confrontée à de nombreuses épreuves personnelles, conjugales et familiales ces derniers mois. Nous nous excusons pour le retard de réponse. Vous avez bien fait de nous écrire pour trouver de l'aide face aux violences psychologiques et économiques de votre mari, car si rien n'est entrepris, elles peuvent devenir de plus en plus graves avec le temps.

Les violences que vous nous décrivez sont illégales et donc punissables en Suisse. Cependant, votre situation comporte de nombreux paramètres à prendre en compte en raison de votre permis B lié au mariage: votre mari semble être au courant du risque de renvoi si vous entamez des démarches de séparation et utilise cela pour garder le pouvoir sur vous. Mais vous avez des ressource et vous n'êtes pas seule: des associations sont là pour vous soutenir et vous conseiller, même si vous n'avez pas d'argent.

Sur Genève, vous pouvez contacter le centre LAVI au 022 320 01 02. Avec les professionnel-le-s de ce centre, vous pourrez réfléchir à la meilleure solution pour vous protéger et pour obtenir justice. Vous pourrez de plus bénéficier d'un soutien psychologique. Les entretiens sont gratuits, alors n'hésitez pas à les contacter. Un-e interprète peut être présent-e au besoin.

Nous ne savons pas quels sont vos projets et vos envies, ni si retourner dans votre pays est envisageable pour vous ou non. Cependant, si vous souhaitez rester en Suisse pour y faire votre vie (et que vous êtes marieés depuis 2013) vous pourriez potentiellement demander le permis C l'année prochaine, pour autant que vous ayez un travail. Votre formation est peut-être reconnue et cela pourrait faciliter votre recherche d'emploi. A Genève, une association aide les femmes diplômées qui comme vous souhaitent s'intégrer en Suisse: il s'agit de Découvrir. Vous pouvez les contacter au 022 732 75 40, une fois que vous serez en sécurité et protégée des réactions violentes de votre mari.

Nous espérons de tout coeur que vous pourrez vous épanouir loin des violences au plus vite. N'hésitez pas à nous écrire pour nous donner des nouvelles, ou si vous avez une autre question. Vous pouvez le faire dans votre langue natale si cela est plus simple pour vous. Prenez soin de vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique, Economique

Posez-nous votre question