Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon épouse m'empêche de m'occuper de ma fille. Comment faire valoir mes droits ?

28 décembre 2018 - Nef...

Madame, Monsieur: je vis une situation de couple marié difficile; depuis le mois de mai ma femme est fâchée et souhaite divorcer; nous avons une petite fille d'un an et demi et nous vivons encore sous le même toit pour l'instant; les actes que je souhaite vous soumettre sont les suivants: ma femme me prend la petite des bras lorsque je la porte; elle se détourne de moi lorsqu'elle porte la petite et que celle-ci manifeste son souhait de venir vers moi; elle m'interdit de la doucher, de lui donner à manger, de la coucher, de la réveiller, elle a engagé une nounou pour s'en occuper alors que je peux le faire, etc. Je manifeste évidemment ma désapprobation verbalement et calmement pour calmer la situation et surtout ne pas effrayer la petite; en outre, je m'interdis tout geste plus fort pour éviter une escalade vers la violence physique; malgré mes remarques, ma femme m'ignore complètement; cette situation est difficile et je souhaite que la situation change, en particulier faire comprendre à mon épouse que son comportement est inadéquat par l'entremise d'un tiers qui pourrait lui parler ; hormis les MPUC, quelles seraient les solutions que vous proposeriez?

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Depuis quelques mois, votre épouse est "fâchée" et veut divorcer. Elle vous tient éloigné au quotidien de votre jeune fille, vous empêche de vous en occuper. Tous vos efforts pour vous expliquer calmement ne mènent à rien. Vous aimeriez qu'un "tiers" puisse prendre position et faire valoir vos droits de père.

Nous comprenons votre souhait que cela change et saluons votre démarche pour éviter de recourir vous-même à de la violence dans cette situation délétère pour vous et votre enfant. Hormis les Mesures Protectrices de l'Union Conjugale, vous pouvez signaler la situation au Service de Protection de la Jeunesse (SPJ). Ces professionnel-le-s pourront évaluer la situation et vous proposer des pistes afin d'améliorer la prise en charge commune de votre jeune enfant, dont vous êtes conjointement responsables.

Cependant, dans un premier temps, si vous le souhaitez et si votre partenaire est également volontaire, vous pourriez demander un rendez-vous au Centre Social Protestant (CSP) (021 560 60 60) afin de parler de ce que vous vivez tous les deux dans un cadre sécurisé et sécurisant. Les entretiens "de couple" peuvent aussi être utiles en cas de séparation, pour faire en sorte qu'elle se passe au mieux, pour vous mais aussi pour votre fille. Les entretiens sont confidentiels et adaptés aux porte-monnaie. Pensez-vous que cela soit envisageable ? 

Nous espérons que ces quelques pistes vous permettront de vivre votre rôle de père comme vous le souhaitez, et vous transmettons nos meilleurs vœux pour 2019. Que les changements qui s'annoncent vous amènent vers plus de sérénité. Notre porte reste ouverte si vous souhaitez nous écrire à nouveau. Bien à vous.

retour aux questions

Posez-nous votre question