Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon copain me rabaisse et est agressif verbalement, est-ce vraiment de ma faute?

15 juin 2020 - Ane...

Bonsoir, Depuis quelques temps déjà, mon copain me rabaisse et est agressif verbalement. Il me rabaisse qu'on soit seuls ou avec d'autres personnes. Je ne suis pas une bonne cuisinière et il le sait, mais il est obligé de me le rappeler souvent et aussi devant des amis que je ne cuisine quasiment jamais et me fais passer pour celle qui ne fait rien à la maison alors que tout ce qui concerne les tâches ménagères c'est moi qui m'en occupe. Je précise que je n'ai pas honte à dire que je ne sais pas cuisiner, ce n'est pas mon truc malheureusement mais le reste des tâches ménagères je les fait volontiers et avec plaisir. Ensuite, il en vient à m'insulter et me traiter de gamine si je ne fais pas ou fais quelque chose qui ne lui plaît pas. Je suis consciente que je n'ai pas non plus un caractère facile, dès qu'il commence à se comporter comme ceci, soit je réponds en criant soit je vais m'enfermer. Et il s'énerve encore plus en m'insultant avec des mots violents et très blessants. Il lui arrive aussi de me menacer de me mettre des gifles si je ne me tais pas ou si je lui demande d'arrêter. Pourtant on passe aussi de merveilleux moments, il suffit d'un truc pour que ça parte. Je l'aime et je ne sais plus quoi faire, il ne veut pas faire de thérapie de couple ou même pour lui seul car pour lui tout est de ma faute. Au final, est-ce vraiment de ma faute? Je suis désespérée.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous vivez une relation difficile avec votre copain qui vous rabaisse, est agressif verbalement, vous insulte, il menace également de vous frapper. Il utilise le fait que vous n’êtes pas bonne cuisinière pour mettre de la pression sur vous.  Il ne se remet pas en question et remet sur vous la responsabilité des difficultés de votre couple. Vous avez toujours des sentiments pour lui et partagez aussi de bons moments ensemble.  Vous nous dites que vous êtes désespérée.

La violence peut prendre différentes formes. Les insultes, rabaissement, menaces, contraintes font partie de la violence psychologique. Sur notre site internet vous trouverez des informations ainsi qu’un test sur cette forme de violence. Les violences psychologiques sont interdites au sein du couple et certaines sont punissables sur plainte (notamment les injures).  

La violence conjugale s’inscrit souvent dans un cycle au cours duquel les violences deviennent plus graves. Est-ce que vous observez que cette violence s’intensifie ? Y a-t-il d’autres formes de violence dans votre couple ? Violence physique ? Violence sexuelle ? Soyez attentive aux signaux d’alarmes, à votre ressenti : avez-vous peur de lui ? évitez-vous de faire certaines choses par peur ou sous pression, vous isole-t-il de votre famille, de vos ami-e-s ?

La violence psychologique peut avoir des conséquences sur la santé physique et psychique des victimes. La perte de confiance en soi, le doute, la culpabilisation, l’isolement, la perte de repères sont des éléments qui reviennent fréquemment. Parfois, l’aide d’un-e psychologue peut être nécessaire pour se reconstruire.

Vous nous écrivez que vous ressentez une ambivalence entre les bons moments que vous vivez avec votre copain et cette violence que vous subissez. Cette ambivalence est normale et difficile à vivre, et peut mettre dans un état de confusion.  Qu’est-ce qui est important pour vous ? qu’est-ce qui est inacceptable ? qu’est-ce qui se passera qui vous dira que les bons moments prennent le dessus sur les violences ou l’inverse ? Y-a-t-il des moments où vous vous sentez respectée ? qu’est-ce qu’une relation respectueuse pour vous ? Où et comment vous vous voyez dans 2-3 ans ?

Si votre copain n’est pas prêt à faire un travail sur lui ou en couple, vous ne pouvez pas le faire à sa place. Mais vous pouvez faire des démarches pour vous. Nous écrire est déjà un premier pas pour briser le silence. Il est important de ne pas rester seule avec ce vécu. Avez-vous parlé de votre situation à des proches en qui vous avez confiance ? Avez-vous reçu des feedbacks ?

Nous vous conseillons de faire un prochain pas et de vous adresser à la fondation L’Essentielles qui est spécialisée dans l’accompagnement de victimes de violence psychologique. Des intervenant-e-s pourront accueillir votre vécu, vos sentiments, vos questions, et vous aider à trouver des pistes pour améliorer votre situation. Ce sont des prestations qui sont gratuites et confidentielles. Vous pouvez les atteindre au 079 320 98 70.

Vous trouverez d’autres informations sur les services d’aide en cas de violence conjugale sur la plateforme cantonale : https://www.violences-domestiques.ch/.

En espérant que ces quelques pistes vous auront aidée à vous orienter, nous vous souhaitons beaucoup de courage et restons à votre disposition pour d'autres questions.  

 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question