Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon copain me frappe et m'insulte.

30 mars 2019 - Sha...

Bonsoir il est 5 heure du matin j’écris un peu ce que je ressens je suis avec mon copain depuis 7 mois je l’aime plus que tout je lui ai donné ma virginité mon cœur et une stabilité qu’il n’avais plus depuis longtemps j’ai surmonter des conversations de lui avec d’autre filles et j’ai pardonner auparavant il ne m’avait jamais frapper mais certains signaux m’ont alertée des la 1 ère gifle lorsqu’il avait bu il s’était excusée par la suite je ne lui avait plus parlée pendant 1 semaine j’ai moi même été battue par mon père et ma mère était battue par mon père également et j’ai l’impression de comprendre pourquoi ma mère été rester avec mon père autant de temps car elle croyait en un changement on s’est installée moi et lui ensemble il ne m’avait jamais frapper à Lausanne mais dès que nous avons déménagée dans notre chez nous il a commencer à me frapper dès que je le regarder d’une manière qu’il trouve insolente genre comme si j’allais moi le frapper alors que non ou que je hausse la voie il ne supporte pas du tout alors que je me défend juste je précise que je lui ai tout donnée je suis tombée enceinte de lui j’ai avorter pour nos familles respectives mais surtout pour lui et j’en ai beaucoup souffert je suis une écorchée vive on va dire sa comme sa j’ai perdu mon frère qui avait 2 ans de différence avec moi cetais lui l’homme de ma vie avant lui et je lui ai donner ce rôle et il me fait souffrir aujourd’hui je suis seule j’ai mal au cœur je pleure et pourtant chaque jour je trouve la force de me lever et d’essayer de lui le rendre heureux car lui aussi a eu la vie dur je suis mal aujourd’hui il m’a feapper pour rien et m’a mêlent cracher dessus encore une fois il a bu mais il est conscient pourtant je l’aime car il a toucher mon cœur sa vie a toucher mon cœur il a bon fond mais je souffre tellement je veux pas le laisser tomber je veux pas que sa se termine j’aimerais savoir ce que je dois faire pour qu’on avance ensemble

Notre réponse

Bonjour,

Tu es en couple avec ton copain depuis quelques mois et il t’a frappé à plusieurs reprises. Il lui est aussi arrivé de te cracher dessus. Il t'insulte également. Son comportement n’est pas normal, il exerce sur toi des violences physiques et psychologiques importantes. Ta souffrance est légitime, nous comprenons que tu te sentes triste et que tu aies mal au cœur. Tu as fait un premier pas important en décidant de nous écrire.

Tu nous dis que ces comportements violents surviennent lorsque ton copain a consommé de l’alcool. Est-ce que ton copain se rend compte qu’il a des comportements violents avec toi seulement lorsqu’il a bu ? Les relations de couple, encore plus lorsque l’on est jeune, ne sont pas faciles. Vous êtes en train d’apprendre à vivre avec une autre personne, mais également en train de découvrir les difficultés des relations de couple. Cette expérience va t’aider à savoir ce que tu veux pour ton avenir, mais aussi ce que tu ne veux pas.

Tu as l’air d’être compréhensive avec ton copain. Mais il faut également que tu penses à toi. Tu te rends bien compte que ce qu’il fait n’est pas correct vis-à-vis de toi. Tu as également le droit au respect. Nous comprenons que tu tiennes à lui, que tu l’aimes. Mais nous voulons te prévenir que bien souvent, les actes de violences au sein du couple ne disparaissent pas seuls. De plus, bien souvent s’installe un cycle de la violence au sein du couple. Comme un engrenage dans lequel la relation de couple est piégée.

Tu nous expliques aussi qu’aujourd’hui tu comprends pourquoi ta mère ne quittait pas ton père, qui la battait. Effectivement, souvent les personnes victimes de violences gardent de l’espoir. Elles pensent que celui ou celle qui les frappe va changer ou va redevenir comme avant, mais malheureusement cela n’arrive pas souvent. Un·e auteur·e de violence peut changer, mais cela nécessite un travail sur soi très important, au travers de l’accompagnement par des professionnel·le·s. Avant d’entamer ce travail, il faut que la personne auteure de violences prenne conscience que son comportement n’est pas normal et qu’elle est envie de changer.

Vivre un avortement a dû être difficile pour toi, nous t’envoyons tout notre soutien pour faire face à cette épreuve. As-tu des personnes autour de toi qui pourrait t’aider dans ta relation avec ton copain ? Est-ce que ta mère est toujours confrontée à la violence au sein de son couple ? Peut-être pourrais-tu essayer d’en parler avec elle, qui a vécu aussi cette expérience, elle pourrait peut-être te comprendre et te conseiller.

Nous t’encourageons à contacter d’autres professionnel·le·s qui pourront t’apporter du soutien et des conseils si tu en ressens le besoin. Le site internet ciao.ch est un site spécialisé pour les jeunes. Il offre des informations et des conseils sur divers thèmes pouvant intéresser les jeunes de ton âge. Une section de ce site concerne en particulier le thème des relations avec les autres et des relations amoureuses. Sur ce site, tu as également la possibilité de poser des questions et de recevoir des réponses de la part de professionnel·le·s.

Si tu souhaites en parler à un·e professionnel·le, à Genève, l’Association AVVEC assure une permanence téléphonique au 022 797 10 10. Tu peux également t’y rendre directement, rue de Montchoisy 46. Leurs professionnel·le·s assurent une permanence sans rendez-vous les mardis de 16h à 18h. Nous t’encourageons vivement à les contacter.

Surtout, si tu te sens en danger immédiat, tu dois penser à te protéger. Par exemple en appelant rapidement la police au 117.

Si tu souhaites nous donner des nouvelles de ta situation ou si tu as d’autres questions, nous serions ravi·e·s de les recevoir. Nous te souhaitons tout le meilleur pour la suite et t’envoyons nos meilleures pensées.  

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question