Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon copain m'insulte et me menace de me tuer, je n'en peux plus. J'ai déjà appelé la police mais n'ai pas porté plainte car j'ai un bébé et j'ai de la peine.

09 avril 2019 - Fab...

Bonjour, Je suis une femme de 30 ans, de origine portugaise. Mon copain fait de la violence psicologique avec moi et est toujours en train de me ménacer - tu est une merde - tu est une pute - tu ne serve á rien - tu est le diable j'y vas te tuer - j'y vas couper ta langue Etc..... Sont de mots de plus en plus regulieres. Apres quand je le dit pourquoi il me laisse pas et qu il mas appele tout ça il dit que je suis foulle et que je fume de la drogue que suis en train d inventer tout ça. J'ai des tetemoigns qu'on déjá regarde ces situations. Il as deja essaye de me taper jai appele la police mais je nai pas apporte de plainte car on as un bebe de 19 mois et jai de la peine. Je veut qu il sort. Je nen pu plus. Je travaille jai jamais fumé de la drogue. Merci

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous écrivez car votre copain exerce de la violence psychologique sur vous. Il vous menace et vous insulte régulièrement et le fait de plus en plus souvent. Lorsque vous essayez de lui en parler, il vous dit que vous êtes "folle que que vous fumez". Il a aussi essayé de vous taper et vous avez appelé la police. Vous avez bien fait d’appeler la police et également de nous écrire. Parler de la violence subie est le premier pas pour en sortir.

Votre copain a recours à des comportements violents psychologiquement et physiquement. Les menaces telles que "je vais te tuer" sont des menaces de mort et sont à prendre au sérieux. Ces actes ne sont pas permis et sont interdits par la loi. Nous constatons également dans votre récit que les insultes et menaces que vous subissez sont de plus en plus fréquentes. En effet, la violence a tendance à s'intensifier avec le temps et sous la forme d'un cycle. Vous avez fait le premier pas en nous écrivant pour sortir de ce cycle de la violence. Vous nous racontez aussi que vous n'avez pas porté plainte car vous avez un bébé de 19 mois avec votre copain. Il est important de savoir que la violence a un impact sur le développement et le bien-être des enfants, même s’ils ne sont pas visés directement ou qu’ils sont très jeunes. Il est donc important de pouvoir sortir de la violence et de vous protéger vous et votre enfant. 

Vous dites ne plus en pouvoir et vous souhaitez qu’il parte. La violence dans le couple, comme les insultes et menaces que vous subissez au quotidien, peut avoir des conséquences négatives sur la santé psychologique et physique des personnes qui la subisse. Vous pouvez discuter et faire le point sur votre situation avec des professionnel·le·s qui sont spécialisé·s dans la violence au sein du couple. Elles/ils apportent écoute et soutien auprès des personnes qui y sont confrontées et peuvent vous soutenir dans vos démarches. Vous pouvez prendre un rendez-vous au centre d’accueil MalleyPrairie pour discuter avec une personne de confiance, qui saura vous écouter et vous conseiller. Un accueil téléphonique est disponible au 021 620 76 76. Le centre est ouvert du Lundi au Vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. En cas de danger immédiat, nous vous encourageons à appeler la police au 117, comme vous l'avez déjà fait.

Nous souhaitons vous dire que des solutions existent et que vous n'êtes pas seule! Des professionnel-le-s sont là pour vous aider quoi que vous décidiez.

Nous espérons avoir pu vous apporter des renseignements utiles et espérons que vous trouviez le soutien nécessaire pour sortir de cette situation. Nous vous encourageons dans vos démarches et restons à votre disposition. Vous pouvez volontiers nous donner des nouvelles ou nous écrire à nouveau en cas de besoin.

retour aux questions

Posez-nous votre question