Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

Mon conjoint et moi avons des comportements violents l'un envers l'autre, que pouvons nous faire pour arrêter cette escalade de violence?

07 janvier 2022 - Fem...

Bonjour,

Je suis en couple, nous avons un bébé. Nous avons régulièrement des disputes. Régulièrement, mon conjoint me critique ou critique ma famille de façon répétée et insistante. Je suis très fatiguée le soir. Il me répète aussi les critiques de sa mère à mon égard. J'ai l'impression qu'il le fait exprès, je me sens harcelée alors que j'ai besoin de repos le soir.

Cela m'exaspère et me fait sortir de mes gonds à tel point que je l'ai déjà secoué et frappé. Cela l'a presque amusé. Jusqu'à ce que je lui fasse mal et là il s'est énervé et m'a frappée en retour sans me faire trop mal mais j'ai eu peur car il est très fort et je pourrai me faire taper fort si ça dégénère. Je lui ai dit de partir dormir dans une autre pièce, ce qu'il a fait. Je trouve cette situation très malsaine. La journée, il est "normal" et nous arrivons â avoir de bonnes relations mais parfois le soir il boit de l'alcool et son comportement est modifié.

Je ne sais pas quoi faire pour améliorer cette situation.

Merci pour votre aide.

Notre réponse

Bonjour Madame, 

Votre compagnon et vous avez régulièrement des disputes. Vous nous dites qu'il exerce de la violence psychologique (critiques constantes à votre égard)  envers vous de manière insistante et répétée. Vous sentant harcelée et exaspérée par ses attaques, vous vous en êtes pris physiquement à lui et lui a répondu par de la violence physique également. Vous trouvez cette situation malsaine et vous souhaiteriez savoir ce que vous pourriez faire pour l'améliorer. 

Vous avez bien fait de nous écrire. Vous faites un pas important aujourd'hui en nous parlant des violences que vous vivez au sein de votre couple. En effet, La situation que vous nous décrivez nous inquiète, vous avez raison de demander de l'aide extérieure. Nous comprenons votre peur quant au risque que la situation "dégénère". Nous savons que la violence au sein du couple prend souvent la forme d'un cycle qui se répète et qui augmente en intensité si rien n'est entrepris pour le stopper.

Les violences physiques sont des comportements graves et réphensibles par la loi.  Nous comprenons également votre sentiment d'exaspération face aux violences verbales constantes de votre conjoint, car les violences psychologiques sont elles aussi inacceptables et ont conséquences sur le bien être psychique.  Toutefois, cela ne justifie pas de réagir par l'agression physique d'un côté comme de l'autre. Il revient à chacun-e des partenaires de ne pas user de la violence et de trouver d'autres moyens pour gérer la colère ou le désaccord. La violence au sein du couple n'est pas une fatalité et il est possible de trouver des alternatives.

Nous nous permettons de vous proposer quelques questions à titre de réflexion:

  • Lorsque que vous discutez à froid (une fois les disputes passées), comment perçoit-il ses critiques "insistantes et répetées" envers vous ? 
  • Comment réagit-il lorsque vous lui faites part de vos sentiments et besoins de repos? 
  • Pensez-vous qu'il serait possible d'aller consulter ensemble un-e professionel-le pour mettre un terme à l'escalade de violence qui s'est installée au sein de votre couple? 

Vous nous dites que votre conjoint adopte des comportements agressifs lorsqu'il boit de l'alcool. Nous aimerions souligner le fait que l'alcool ou l'abus d'autres substances n'est pas la cause directe de la violence. Elle peut amener une violence déjà présente en soi à se manifester plus rapidement ou plus intensément. Par conséquent, si boire de l'alcool régulièrement fait ressortir des réactions violentes en lui, il est de sa reponsabilité de trouver des solutions pour arrêter sa consommation. Pour ce faire et s'il en a besoin, il peut demander de l'aide et s'orienter vers des professionnel-le-s prenant en charge les problèmes d'addictions. 

Vous avez mentionné votre bébé. Nous aimerions vous rendre attentive au fait que les violences au sein couple impactent également la santé des enfants même lorsque ces derniers ne sont pas présents au moment des événements et même lorsque la violence n'est pas directement exercée à leur encontre.  Les bébés ressentent fortement les tensions et absorbent le stress des parents comme des "petites éponges". Il est donc primordial que vous et votre conjoint mettiez tout en oeuvre pour protéger votre bébé d'un environnement violent. 

Dans le canton de Vaud, vous pouvez contacter le Centre Malley-Prairie (CMP) à Lausanne qui propose un suivi pour les couples qui vivent des situations de violences. Vous trouverez des professionnel-le-s qui seront là pour vous écouter et aider vous et votre conjoint à trouver des alternatives à la violence. Si vous souhaitez prendre rendez-vous ou simplement vous renseiger, vous pouvez les appeler au 021 620 76 76. Ces entretiens sont gratuits et confidentiels.

Pour finir, si vous vous sentez menacée ou qu'une situation devient violente,  nous vous encourageons à appeler immédiatement la police au 117.

Nous espérons que notre réponse puisse vous être utile. Notre porte reste ouverte si vous souhaitez nous en dire en plus ou nous poser d'autres questions. N'hésitez pas à nous donner de vos nouvelles. Nous vous souhaitons tout le meilleur pour la suite de vos démarches.

retour aux questions

Posez-nous votre question