Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon compagnon a pris l’habitude de me critiquer et de me rabaisser de telle sorte que la situation est devenue invivable. Est-ce de la violence ?

06 mars 2019 - Pet...

Est-ce que les critiques peuvent-ils être considérés comme de la violence ? Depuis un certain temps maintenant, mon compagnon se comporte d'une telle manière qu'un environnement assez invivable s'est installé chez nous car il a pris l'habitude de toujours me critiquer et me rabaisser. Lors de simples discussions par exemple, il se met facilement en colère lorsque je ne suis pas du même avis que lui et m'accuse de "vouloir tout le temps le défier". Il me critique aussi souvent sur mon cercle d'amis et ma famille et le fait volontiers savoir même pour un simple sms ou une visite au point que presque plus personne de mon entourage ne veut venir chez nous. Il me critique tout le temps aussi sur ma vie d'avant lui au point de m'accuser d'avoir entretenu une relation avec la moindre personne à qui je dis un simple bonjour. Quand je tombe malade, j'ai l'impression qu'il ne le supporte pas du tout et se met en colère souvent. Il lui est même arrivé de me traiter de fainéante alors que j'étais alité à l'hôpital. Cela devient tellement invivable car même si j'essaie d'être calme, surtout devant notre fille, ses mots sont souvent blessants. Le pire c'est que je n'ose plus lui parler de la moindre petite chose pour éviter ses réactions negatives. Je n'ose même plus lui parler de quoi que ce soit en fait. Je ne le comprends plus et je le soupçonne même d'être misogyne à certains moments. Le pire c'est qu'en ce moment je ne travaille pas mais je cherche activement sans beaucoup de succès et à cause de ça, il dit souvent des mots blessants. Je me sens prise au piège sans vraiment savoir comment m'en sortir.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Votre compagnon adopte une attitude dénigrante à votre égard en vous critiquant sans cesse et vous rabaissant au point même de vous reprocher d’être fainéante alors que vous étiez malade et hospitalisée. Ses actes se répètent devant votre entourage qui ne souhaite plus venir chez vous. Vous racontez que la situation et devenue invivable et que vous n’osez plus vous opposer à lui afin d’éviter d’attiser des conflits, et encore plus, vous n’osez plus parler de quoi que ce soit. Nous comprenons aussi à la lecture de vos lignes, que vous avez une fille et qu’elle est témoin de vos disputes. Vous ne comprenez plus votre compagnon et vous vous sentez prise dans un engrenage toxique dont vous ne savez pas comment sortir.

Ce qui se passe dans votre couple vous met à mal et rend votre quotidien difficile à vivre. Vous adoptez un comportement de sur-adaptation afin d’éviter au maximum que votre conjoint ne puisse s’énerver et déclencher un conflit. Votre sentiment d’être prise au piège dans cette situation est légitime puisque les agissements de votre conjoint vous isolent de plus en plus de votre entourage. Nous tenons à saluer votre démarche de nous écrire aujourd’hui et vous confier ici puisque cela est un premier pas pour enfin mettre fin à l’isolement.

Nous pouvons vous conforter dans votre sentiment que « quelque chose » n’est pas adéquat. En effet, il est normal de rencontrer des désaccords et des conflits dans un couple. Or, il n’est pas normal que l’un des deux partenaires use de certains comportements pour prendre le dessus et obtenir le pouvoir sur l’autre. Les actes que vous décrivez sont une forme de violence de type psychologique, celles-ci ne sont pas permises et ont des conséquences sur votre santé psychique et physique. Nous constatons dans votre récit que la situation se péjore et qu’un contrôle s’est déjà installé dans votre couple si bien que vous vous murez dans le silence et que votre entourage s’éloigne de vous. Nous voyons des signes clairs d’un mécanisme que nous appelons le cycle de la violence, phénomène qui instaure peu à peu un climat de peur et d’emprise.

Votre fille est également témoin de ce qui se passe et il semble ne pas y avoir de filtres mis en place pour la protéger de ces tensions et comportements dénigrants. Il est donc important de pouvoir sortir de la violence et vous protéger vous et votre fille, sachant que son père n’est peut-être pas enclin à entendre que son comportement est inadéquat et encore moins à vouloir entreprendre quelque chose pour y mettre fin. Enfin, sachez que vous n’êtes nullement responsable du comportement de votre partenaire, lui seul est responsable d’avoir recours à la violence comme mode d’expression de son mécontentement ou frustrations. Cependant, comme mentionné précédemment, vous être responsable de votre sécurité ainsi que de celle de votre fille.

Afin de faire le point sur votre situation, nous vous conseillons de prendre contact avec le Centre d’accueil MalleyPrairie dont les professionnel-le-s sont spécialisé-e-s dans la violence au sein du couple. Elles/ils apportent écoute et soutien auprès des personnes qui y sont confrontées. Leurs prestations sont gratuites et confidentielles. Pour prendre rendez-vous, vous pouvez appeler au 021.620.76.76 .Selon votre lieu de domicile, il existe la prestation « itinérance » pour bénéficier d’entretiens plus proches de chez vous.

Nous espérons vivement avoir pu vous apporter des renseignements utiles et souhaitons que vous trouviez le soutien nécessaire pour sortir de cette situation. Vous pouvez volontiers nous donner des nouvelles ou nous solliciter à nouveau en cas de besoin.

Avec nos meilleurs messages.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question