Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Les agressions changent est je crains qu'elles puissent augmenter

08 février 2019 - Sus...

Je m'excuse, ma langue maternal est l'espagnol, mais je prefere intenter en fransaise pour avoir une reponse plus rapide. Je vecû plusiers episodes de violence psycologiques et economiques, et des intentions de violences phisiques de la part de mon mari, pendant nos 19 ans de marriage. Pour un motive que je ne sais pas mon mari a essayer de se reivindiquer, peut être pas que je reclames et essay de le faire voir qui'il a tort, pas chaque fois, mais j'essay, ou pas que quelq'un lui a explique plusiuer choses. On est separes maintenant, per des raison de son travaille. La dernier fois que nous nous sommes rencontrees, je le confié une situation un peut compliqué avec les enfants, qui sont que avec moi. Lui m'a reproché et frappé au bras en disant que critique les enfants et que je ne doit pas faire sa. Son visage etais tres violent comment si j'aurais tué quelq'un. Je lui regarder et le dit: on vas dehour pour parler. On a parler et la premier chose que je lui avez dit est que je ne comprends pas comment lui qui est telment inteligent peut perder sa téte de cette maniere là. Je ne vouler pas entre en plus de problemes, alors je lui ecouter. peut être il avait raison, mais ce la ne pas la forme de dire: Viens parlons de sa... Pendant ce temps que nous sommes etait separes aprèz l'insidente, je l'envoyer plusier videos en relation au droit de femme, des chanson que demande de ne respeter les femmes, et des enfantas qui dis que les fammes ne sont pas pour les frapeés. Lui s'est excuser, et apres il a dit que je doit regarder le contexte. Je repondu "Aucune Contexte". Après il a dit que c'est rien et que j'exagere. Il essay de se montré gentille. ets apres il a meme nié qui m'a frappe dans le bras. Alor je lui dit que nous devons parler et pas laisser les chose de cette maniere. Il arrive la semain prochaine et je voudrait etre plus rasure pour pouvoir liu parler. Mon intension n'est pas de me victimiser, mais de clarifie que je n'accepte pas cette comportement. Je ne voudrais pas lui diavoliser, mais je voudrais que il reflechise a ses comportement, pasque si c'est ne pas une chose c'est une autre. Je voudrais vivre tranquile sans devoir être attentive a lui reclamer tout les temps, a lui mis comment un enfant dans son bon cour. Il dis tout le temps qu'il ne crois pas dans les psycologues, pourtant demander de faire une psycoterapie est decartes. Je voudrais autre conseille, de la literature ou autre sourse qui le montre que il n'est pas le seule est qu'il puis dresser son comportement. Je voudris votre conseille S'il vous plâit.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Pendant vos 19 ans de mariage, vous avez vécu des violences psychologiques et économiques ainsi que de la violence physique. A présent séparés à cause du travail, votre mari a encore une fois agit violemment lorsque vous lui avez confié qu’un événement compliqué s’est passé avec les enfants. Vous aimeriez lui faire comprendre que vous n’acceptez pas ce type de comportement et vous allez le voir cette semaine pour en parler. Pour cela vous aimeriez d’autres sources pour le sensibiliser à la violence et au travail sur soi. Vous avez bien fait de nous écrire, nous allons vous en donner. Nous saluons grandement votre affirmation face à ces actes de violence qui ne sont plus tolérables. 

Discuter dans un moment de calme est une bonne chose et lui communiquer que ses comportements sont graves est important. En effet, la violence a tendance à s’intensifier avec le temps et même après la séparation. Vous avez raison de vous en inquiéter et d’agir pour vous en protéger. Cependant, il faut souvent du temps pour prendre conscience de ses actes et ne plus être dans le déni, d’autant plus si cela fait des années qu’il règle certains conflits en utilisant la violence. Admettre ses actes et accepter de faire un travail sur soi peut-être un long chemin. 

Sur notre site à la section « je recours à la violence », il y a diverses informations pour identifier si les comportements sont bien de la violence et il y a également le témoignage de personnes ayant recours à la violence lorsque vous aller sur ce lien et que vous cliquez sur "lier à " « Auteurs » dans le filtre des questions publiées sur le site. Vous pouvez également lui conseiller de nous écrire s’il désire nous poser une question. Cela peut être une question sur le déroulement d’une thérapie, sur le travail des professionnel-le-s, etc. Quelle que soit sa peur quant au changement ou à la démarche thérapeutique, il peut tout à fait nous écrire, gratuitement et anonymement. Sur le site du Centre Prévention de l’Ale, il y a également un lien avec les témoignages de personnes ayant suivis une thérapie pour faire un travail sur soi. 

Lui évoquer l’importance de votre bonne entente pour le bien-être des enfants peut aussi être un levier pour qu’il se questionne. Aussi, vous pouvez lui rappeler que la violence est interdite en Suisse et que ses actes sont punissables par la loi. 

N’hésitez pas à nous écrire pour nous donner de vos nouvelles ou si vous avez d’autres questions. Prenez-soin de vous et des enfants. Nos meilleures pensées vous accompagnent.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique, Economique

Posez-nous votre question