Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

La violence est-elle liée à sa consommation de drogue et d'alcool ?

19 novembre 2017 - Suisse

Bonjour, ma question est la suivante: j’ai su depuis un moment que mon mari se drogue, il boit aussi. Et nous avons des soucis conjugales suites à un enfant extra conjugale, notre problème c’est toujour cela et pour cette raison il boit de plus en plus et se drogue avec la cocaine; suite à cela il devint agressif avec des insultes et même à me pousser pour me frapper. Je commence à avoir peur je ne sais plus quoi faire, pour en sortir de tout cela, quand il boit pas et se drogue pas, il est une excelente personne. Je l’aime et je voudrais l’aider ou s’il nest plus possible, de m’en sortir de tout cela.

Notre réponse :

Bonjour,

Nous comprenons que votre mari boit et se drogue régulièrement. Il se montre agressif et violent envers vous, autant verbalement que physiquement. Vous ne savez « plus quoi faire » face à ces agissements : il y a effectivement de quoi être déboussolée et inquiète. Vous avez compris qu'il est urgent de sortir de ce cycle de violence.

Nous attirons votre attention sur le fait que le recours à des substances psychotropes facilite l'expression d'une violence qui est déjà sous-jacente, il n'en est donc pas la cause directe. Nous prenons cependant en compte votre amour pour lui ainsi que votre désir de l'aider.

S'il collabore et reconnaît la nécessité de bénéficier d'une prise en charge qui l'aide à gérer ses accès de colère, votre compagnon peut bénéficier des services de l'association VIRES (Centre de Psychothérapie, de Recherche et de Prévention De La Violence). Là-bas, des spécialistes seront à même de l'encadrer et lui apprendre à canaliser ses pulsions violentes.

Néanmoins, cela peut prendre du temps et on ne peut donner la garantie d’une évolution favorable, c’est pourquoi nous vous encourageons vivement à entreprendre des démarches de soutien pour vous-mêmes également. Chez AVVEC (Aide aux Victimes de Violence En Couple), des professionnel-le-s écoutent, accompagnent et conseillent les personnes confrontées à la violence domestique. Leurs prestations sont gratuites et confidentielles. N'hésitez pas à les appeler au 022 797 10 10 afin de ne pas rester seule dans cette situation difficile.

Nous vous souhaitons de tout cœur un avenir plus serein et exempt de maltraitance. Vous méritez de mener une vie normale où vos droits sont respectés. Bien à vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question