Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Jeune maman, je souffre beaucoup en silence. Que puis-je faire?

06 février 2018 - AR2...

Bonjour , je suis un peu perdue , ça fait 3 ans que je suis mariée , je me suis mariée tôt je regrette, j ai eu 2 ans merveilleux ca fait 3 je suis mariée , j’ai soufre beaucoup avec mon marri, il me agresse verbalement , et aussi physiquement, il m’appelle de salope , il ma déjà frappé que j’avais les marque mais j’ai jamais porter plaint parce que j ai deux enfants , je veux pas partir de chez moi j a pas les moyens pour payer un loyer toute seule , je suis jeune maman je soufre beaucoup en silence je vraiment besoin d aide .

Notre réponse :

Bonjour Madame,

Vous avez passé deux premières années merveilleuses avec votre mari mais cette dernière année il a changé. Vous regrettez de vous êtes mariée tôt, il est devenu très violent en vous agressant verbalement mais aussi en vous frappant. Vous avez gardé le silence pour que vos enfants aient toujours un toît car seule vous n’avez pas les moyens de payer un loyer. Nous sommes désolé-e-s d’apprendre que vous viviez cette situation difficile aussi jeune. Vous avez bien fait de nous écrire pour demander de l’aide. C’est le premier pas pour sortir de cette souffrance et nous vous en félicitons. 

La violence psychologique ou physique est interdite par la loi en Suisse et protège les victimes en leur donnant des droits pour qu’elles puissent en sortir. N’hésitez pas à appeler la Police au 117 en cas d’urgence. Elle pourra expulser votre mari momentanément du domicile si cela s’aggrave.

Dans le canton de Vaud, le Centre MalleyPrairie peut vous accueillir pour vous soutenir psychologiquement mais aussi vous proposer un hébergement pour vous et vos enfants. Spécialisé-e-s dans l'aide aux victimes, les professionnel-le-s peuvent vous guider dans vos démarches afin de sortir de cette relation de violence. Vous pouvez les contacter au 021 620 76 76 pour un premier entretien. Il est aussi possible de leur demander de les rencontrer dans d’autres régions comme Lausanne, Bex, Montreux, Vevey, Nyon, Orbe, Yverdon-les-Bains et Payerne grâce à leur service d’itinérance.

Les conséquences de la violence sont très dangereuses pour votre santé et votre vie mais aussi pour celles de vos enfants qui ressentent que leur mère souffre et qui sont témoins des tensions quotidiennes. Vous protéger tous les trois est primordial. Ce n'est pas un chemin facile, mais avec l'aide de spécialistes, vous pourrez retrouver le calme avec vos enfants. 

Une fois éloignée de votre mari vous aurez peut-être envie de commencer des démarches juridiques. Si vous avez des marques de coups, il serait important de prendre des photos et de faire un constat médical auprès de votre médecin ou de l'Unité de Médecine des Violences au CHUV, mais aussi noter dans un carnet les violences verbales en les datant si possible. Ce sont des informations qui pourront vous servir en cas de séparation mais aussi afin de prouver la violence si vous souhaitez la dénoncer ou porter plainte plus tard. 

Pensez également aux préparatifs de départ si vous décidez de partir. Nous avons une liste qui permette de ne rien oublier.

Nous espérons que vous pourrez sortir aussi rapidement que possible de cette situation et vous envoyons plein de courage pour la suite.  N'hésitez à nous recontacter en cas de doutes et/ou de questions mais également pour nous donner des nouvelles, si vous le souhaitez. Nos meilleures pensées vous accompagnent.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question