Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je suis victime d'un pervers narcissique, je recherche un-e avocat-e spécialisé-e

21 mai 2019 - Sid...

Bonjour Je me suis séparée il y a 9 mois de mon compagnon car la relation est devenue invivable enceinte de mon 2e enfant. J ai dû fuire pour ma survie mentale et physique. Je cherche dans la region de sierre en valais un avocat spécialisé dans cette problématique afin qu il protège au mieux les enfants de leur père u pervers narcissique.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous dites êtes séparée de votre conjoint avec qui la relation était devenue invivable. Vous avez dû fuir tant pour votre survie mentale que physique. Vous cherchez maintenant à protéger vos enfants de leur père en demandant une adresse d'avocat spécialisé dans le domaine des violences.

Sachez tout d'abord qu'il existe des lieux où vous pourriez déjà évoquer les violences vécues afin d'être épaulée dans ce parcours difficile. Vous n'êtes pas seule, il existe des aides aux personnes victimes de violences conjugales.

Vous pourriez par exemple prendre contact avec le Centre LAVI de Sion qui est le Centre d'Aide aux Victimes d'Infractions. Ils proposent des entretiens gratuits et confidentiels. Les professionnel·le·s pourront vous conseiller par rapport à votre recherche d'avocat·e. Ils ou elles sont également compétent·e·s pour vous orienter auprès de thérapeutes si vous l'estimez nécessaire, de même que de vous expliquer vos droits en tant que victime. Vous pouvez les joindre au numéro suivant: 027 607 31 00.

En Valais, il existe également la Fondation Essentielle, qui répond au numéro que voici: 079 320 98 70. Leurs prestations sont diverses: de l'écoute, de l'aide administrative dans vos démarches, de l'orientation, des moments d'échanges en groupe ou encore une aide pour trouver un hébergement.

Bien entendu, si vous aviez d'autres questions, n'hésitez à aucun moment à nous recontacter. Nous vous souhaitons bien de courage dans cette épreuve et vous envoyons nos meilleures pensées.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question