Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je suis harcelée et dénigrée par mon ex-conjoint avec qui utilise notre fils pour "rester" en contact, que faire?

06 février 2020 - Gen...

Que faire ? je suis harcelée dénigrée insultée par mon ex conjoint, qui utilise notre fils qui n'a que 5 ans (droit de visite) pour "rester" en contact avec moi, et se permettre même après des années de séparation, de me dénigrer me contrôler, m’obliger à avoir un certain comportement avec lui , me rabaisser en même temps. Que faire ! des mains courantes on été déposée, une convention a été signée, mais rien y fait. Il utilise son droit de visite pour rester en contact avec moi. J'ai peur pour moi, ma santé en souffre et mon fils.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous êtes séparée de votre ex-conjoint qui utilise son droit de visite pour vous harceler, dénigrer, insulter et vous rabaisser. Vous avez peur et souffrez de la situation et aimeriez savoir ce que vous pourriez entreprendre pour améliore votre situation. 

En effet, les violences psychologiques que vous subissez peuvent avoir des conséquences importantes sur votre santé et votre bien-être, ainsi que sur ceux de votre fils. De ce fait, nous vous félicitons d'avoir pris contact avec nous pour tenter de trouver des solutions à votre situation difficile. Demander des conseils et de l'aide à des professionnel-le-s est une manière d'éviter que la fréquence. la gravité et les conséquences de la violence augmentent avec le temps.

Les enfants qui assistent à des violences entre les parents, doivent en être protégés. Il en est légalememt de votre devoir en tant que mère. Nous vous suggérons de solliciter le Service de Protection des Mineurs (SPMi). La prise de contact avec le SPMi vous permettra d'obtenir des conseils sur les moyens à votre disposition pour assurer une ambiance familiale propice au développement de votre jeune fils. Aussi, des mesures de protection de l'enfant pourraient être adoptées. Vous pouvez joindre leur permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00 au 022 546 10 00.

Vous pourriez également faire appel à un service de conseil juridique. Ainsi, des juristes pourraient vous aiguiller sur les voies légales qui s'offrent à vous pour assurer la protection et la sécurité de votre fils et de vous-même. Dans le canton de Genève, l'Association F.information est spécialisée dans les consultations juridiques sur les thèmes du divorce et de la séparation dans un contexte de violences conjugales. Vous pouvez les joindre au 022 740 31 00 pour agender une consultation juridique d'une heure avec un juriste spécialisé dans le droit de la famille. Cette consultation sera payante et le coût dépendra de votre revenu.

Nous espérons que ces quelques pistes de réflexion vous aideront. N'hésitez pas à nous recontacter pour nous donner de vos nouvelles. Prenez bien soin de vous et de votre fils.

retour aux questions

Posez-nous votre question