Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je subis de la violence verbale depuis de nombreuses années

21 mai 2019 - Jim...

Mariée depuis plus de 50 ans... mon conjoint depuis sa retraite il y a 10 ans n'a qu'en tête des petites infidélités faites il y a plus de 40 ans (lui en avait faites aussi) nous avions tourné la page. Alors en permanence il me rabaisse même devant enfants et petits enfants et amis, il ne fait aucun projet constructif, il ne parle que de ça ou alors il ne me parle plus pendant des jours. Il me reproche de ne pas m'approcher de lui au lit mais avec son comportement je n'en peux plus. En plus, je n'ai jamais d'argent, il me dit qu'il m'entretient depuis 50 ans (alors que j'ai travaillé, mais je n'ai pas de 2eme pilier) Je lui dis qu'on devrait aller en parler à un professionnel, mais il ne veut rien entendre. On se pourrit la vie alors qu'on a la chance d'avoir la santé, la famille etc. Je sens que cela me détruit que faire dois je aller consulter seule ? dois je en parler à nos enfants ? J'ai beau être de nature optimiste, cela devient très lourd. Merci d'avance pour vos conseils. Salutations.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Cela fait maintenant 10 ans que votre mari est à la retraite et que vous êtes confrontée en permanence à de la violence psychologique. Vous sentez que cela vous détruit, c’est pourquoi vous aimeriez entreprendre des démarches auprès de professionnel-le-s. Cependant, il n’est pas d’accord de faire cela avec vous et vous vous posez donc plusieurs questions pour agir de votre côté. Vous avez bien fait de ne pas restez seule plus longtemps et de nous en parler. Briser le silence est le premier pas pour mettre un terme à la violence. Nous vous encourageons donc à continuer vos démarches dans ce sens car la violence a des conséquences importantes sur la santé.

Oui, vous devriez donc en parler à quelqu’un de confiance. Et si vous avez pensé à vos enfants, n’hésitez pas à vous confier à eux. L’entourage (famille, ami-e-s) est une précieuse ressource de soutien et de conseil dans les moments difficiles. Dans un deuxième temps, ils pourront peut-être en discuter avec votre mari. Il pourra entendre d’une personne extérieure les inquiétudes concernant votre santé et votre relation de couple.

Même si votre mari ne veut pas ou ne ressent pas le besoin de consulter pour le moment, une consultation individuelle pour vous peut être très bénéfique. Vous pourrez trouver un soutien et des stratégies concrètes pour vous protéger des comportements de violence. Pour cela, nous vous suggérons de contacter le Centre Social Protestant (032 493 32 21) pour un entretien ou le Centre LAVI Jura (032 420 81 00) qui peut vous donner des informations et d’autres adresses de consultations spécialisées de votre région. 

Nous espérons que nos conseils vous encouragerons à poursuivre vos démarches et nous vous souhaitons un avenir meilleur. Si vous avez d'autres questions ou que vous aimeriez nous donner de vos nouvelles, vous pouvez nous écrire à nouveau. Nos pensées vous accompagnent. 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question