Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je subis de grosses pressions de types financières de la part de mon mari

07 septembre 2020 - Rac...

Bonjour,

Je subit de grosses pressions de la part de mon mari et notamment des pressions de type financière. Nous sommes mariés sous le régime de séparation de biens depuis près d'un an et demi.J'ai perdu mon emploi il y a deux ans de cela et ce dernier à subvenu à nos besoins respectifs pendant cette période, j'entends par "besoin" le fait qu'il s'est chargé du loyer, de la nourriture, de nos déplacements ensemble et de régler nos factures d'assurance santé pendant cette période. Il m'a toujours fait savoir qu'il me soutenait financièrement à contre coeur et m'a souvent demandé sur un ton réprobateur quand j'allais retrouver un travail bientôt. Malgré ses revenus confortables, je ne perçoit aucune ressource de sa part, donc pas de quoi régler mes transports si j'ai besoin de me déplacer ni de quoi m'offrir un simple café. Je suis enchainé à la maison, moi qui ai été toujours si indépendante et joyeuse, depuis deux ans je vis un calvaire psychique sans précédent. C'est la première fois que je me livre car pendant tous ce temps je pense avoir eu très honte de ma condition. Je pense avoir besoin d'aide. La difficulté du marché du travail ainsi que la situation sanitaire n'a pas aider mon retour à l'emploi, et je culpabilise énormément d'avoir accepté autant de violence pendant tous ce temps. Voilà qu'il me demande de m'engager à lui rembourser les prochaines sommes qu'il devra dépenser pour régler mon assurance santé ou autres frais annexes. Il désire me verser un montant fixe par mois qui me permettrait de régler entre autre la seule facture que j'ai à savoir mon assurance santé et de lui rembourser le jour ou je retrouve un travail. Me voilà donc forcé d'être endetté avec les mois qui passe sans avoir la garantie d'un retour à l'emploi prochainement. La pression est à son comble, je dors mal voir très peu, je ne sais absolument pas quoi faire. Est il en droit de m'imposer ces remboursements forcés? Que pourriez vous me conseiller de faire ? Merci d'avance pour vos lumières

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous partagez votre questionnement en lien avec les violences économiques que vous vivez dans votre couple. En effet, vous avez perdu votre emploi il y a deux ans et depuis lors votre mari a pris en charge certains frais tels que l’assurance santé ou le loyer, vous faisant ressentir qu’il le faisait à contre cœur. Aujourd’hui il vous demande de le rembourser dès que vous retrouverez du travail, vous mettant dans une position d’endettement envers lui. La honte et la culpabilité vous ont retenu d’en parler jusqu’à présent, mais vous êtes à bout et cherchez de l’aide.

Malgré la pression que vous ressentez, vous avez réussi aujourd’hui à briser le silence qui vous retenait et vous avez eu la force de nous en parler. Nous saluons votre courage car nous savons combien il est difficile de braver le sentiment de honte. Vous avez raison de ne plus vouloir rester seule face aux pressions que vous ressentez. Les violences psychologiques mettent à mal la confiance en soi et donne parfois l’impression d’être dans une voie sans issue. Vous dites ne plus retrouver la femme joyeuse et indépendante que vous étiez et souhaitez que les choses changent. Identifier que la situation n’est pas normale est un pas décisif. Comme vous le dites, arriver à briser le cercle vicieux peut prendre du temps et peut être épuisant psychologiquement.

Vous nous demandez si votre mari est en droit de vous imposer ces remboursements. Cette question fait appel à des connaissances juridiques qui malheureusement nous dépassent. Nous vous encourageons donc à vous adresser au service juridique du Centre Social Protestant de Genève (les lundis et jeudis dès 8h30 au 022 807 07 07). Vous pourrez leur faire part de ce que vous vivez et des juristes ayant les compétences nécessaire pourront vous renseigner sur ces notions de droit et vous orienter dans les possibilités d’action.

Nous vous proposons également de prendre contact avec l’association AVVEC (Aide aux Victimes de Violences en Couple) au 022 797 10 10 qui offre un soutien psychologique mais également des outils pour faire face aux enjeux de violences dans les relations conjugales. Nous lisons dans vos lignes beaucoup d’émotions et nous vous conseillons de ne pas rester seule avec ce poids. Maintenant que vous avez fait le premier pas de nous en parler, la porte est déjà entre-ouverte pour pouvoir continuer. Dans votre entourage, avez-vous une personne de confiance avec qui vous pouvez parler de ce que vous ressentez dans votre couple ?

Nous espérons que vous trouverez rapidement les réponses que vous cherchez. N’hésitez pas à nous contacter à nouveau si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez nous faire un retour. Nous vous souhaitons bonne chance pour la suite de votre chemin et pour vos recherches d’emploi. Prenez bien soin de vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique, Economique

Posez-nous votre question