Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je me sens seule et ne connais personne ici. Que puis-je faire face aux colères de mon mari qui nous terrorise tou-te-s ?

29 octobre 2018 - Mar...

D'origine française, j'ai suivi mon mari en Suisse pour son travail. Mais depuis quelques temps, il est de plus en plus irascible, casse des objets et nous terrorise moi et les enfants. Je crois qu'il subit un gros stress au travail. Je ne connais personne ici et je ne travaille pas. Que puis-je faire?

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous écrivez que vous avez suivi votre mari en Suisse pour raison professionnelle mais que depuis quelques temps, ce dernier se montre versatile et agressif en cassant notamment des objets. Vous nous dites qu'il vous terrorise vous et vos enfants. Vous pensez qu'il subit des pressions à son travail et vous vous demandez ce que vous pouvez faire ne connaissant personne ici en Suisse.

Tout d'abord, nous souhaitons vous féliciter pour votre démarche de nous avoir écrit. Il est effectivement important de ne pas rester seule dans cette situation et de s'entourer de personnes bienveillantes et/ou professionnelles pour trouver réponses à vos questions. Sachez que rien ne justifie la violence de quel type soit-elle, même si votre mari devait subir des pressions dans son cadre professionnel, hypothèse que vous verbalisez. La violence est strictement interdite par la loi suisse et est néfaste pour le développement des enfants. Un climat de peur et d’insécurité les fragilisent et les affectent hautement.

Avez-vous déjà eu l'occasion d'évoquer à votre mari, dans un moment propice à la discussion,  ce que ses colères provoquaient en vous et les enfants? Arrivez-vous à en savoir plus sur ce qu'il vit au travail et occasionnerait ces violences décrites? Pensez-vous qu’il est en souffrance et aurait besoin d’aide?

Il existe en Suisse plusieurs services qui peuvent vous venir en aide, de manière confidentielle et gratuite. Ainsi, à Fribourg, vous pourriez consulter par exemple le centre LAVI et Solidarité Femmes. Ils/elles sont joignables de 9h à 12h et de 14h à 17h30 au numéro suivant: 026 322 22 02. En cas de mise en danger immédiate, s'il devait y avoir une escalade de la violence que nous n'espérons bien évidemment pas, vous pourriez également contacter à toute heure de la journée ou de la nuit la police au numéro 117.  Solidarité Femmes pourrait également vous héberger dans ce cadre-là, vous et vos enfants, le temps de prendre un peu de distance dans la situation et y voir plus clair. Enfin, le numéro de téléphone gratuit, le 143, qui s’appelle aussi « la Main tendue », peut aussi être une oreille attentive dans un moment de grande solitude.

N’hésitez pas à reprendre contact avec nous si vous aviez d’autres questions et souhaitiez nous faire part de la suite des événements.

En vous adressant, chère Madame, nos meilleurs messages.

 

retour aux questions Posez-nous votre question