Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je commence à avoir peur de lui et me sens épuisée intérieurement... que dois-je faire ?

02 octobre 2017 - Trema

Très difficile de vous écrire. J'ai l'impression que je n'en ai pas le droit. La situation avec mon mari est devenue insupportable. Il est sans cesse en colère et très agressif verbalement. Je ne fais rien de bien à son goût. Je suis une incapable. Je viens d'avoir un enfant et j'ai du mal à tout gérer. Il me culpabilise si je prends le moindre temps pour moi. Il surveille mes dépenses et attentif à absolument toutes mes consommations. Me reproche tout et veut tout contrôler. Il m'impose aussi sa vision et je suis souvent en désaccord sur la façon d'élever notre enfant. Il ne m'écoute pas. Mon avis n'a pas de valeur. Je suis une "merde". J'ai arrêté de travailler pour m'occuper de mon petit et il joue désormais sur ma dépendance. Je me sens épuisée intérieurement. ..de ses insultes et de ses cris...de son manque de respect pour moi et de ce climat pesant lorsqu'il rentre. Il s'agit majoritairement de violences verbales et quelques fois cela va plus loin. Je commence à avoir peur de lui. Que dois-je faire? Merci.

Notre réponse :

Bonjour Madame,

Nous sommes très touché-e-s par votre message, dans lequel transparaît une grande détresse. Vous vivez de la violence au sein de votre couple et cherchez de l’aide pour sortir de cette situation. Vous avez bien fait de nous écrire et, surtout, vous en avez le droit : vos ressentis ont de la valeur et la violence est injustifiable.

Votre mari est violent verbalement envers vous et parfois physiquement. Vous avez raison d’agir maintenant car, lorsque rien n’est entrepris pour faire cesser la violence, celle-ci a tendance à s’amplifier et à devenir de plus en plus fréquente. On parle de cycle de la violence. Votre protection, ainsi que celle de votre enfant, est votre droit et votre devoir. Vous avez donc différentes possibilités qui s’offrent à vous à présent. Vous pouvez quitter le domicile familial et aller chez des proches ou dans un foyer d’hébergement. Vous avez le droit de déposer plainte et/ou de demander des mesures de protection de votre personnalité et de l’union conjugale. Enfin, vous pouvez contacter le Centre LAVI, qui vient en aide à toute victime d’infraction, dont la violence conjugale fait partie. Les entretiens sont confidentiels et gratuits.

Nous savons qu’il est difficile de parler de la violence et de reconnaître que l’on en vit. Les professionnel-le-s du domaine connaissent les rouages de la violence et sont formés pour vous aider à y faire face. Le Centre LAVI pourra également vous aider par rapport à d’éventuelles démarches juridiques et vous orienter vers une aide psychologique. En effet, les conséquences de la violence ne sont pas à négliger : vous dites être épuisée et avoir peur. Ces sentiments sont normaux face à une situation qui, elle, ne l’est pas, mais il est important de les prendre en charge et de les soigner.

Nous espérons avoir pu vous aider et vous envoyons du courage pour poursuivre dans la direction que vous avez empruntée, à savoir celle de la dénonciation de la violence. Vos droits et ceux de votre enfant méritent d’être respectés. Nous restons à disposition en cas de besoin et vous envoyons nos meilleures pensées.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique, Economique

Posez-nous votre question