Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'aimerais partir, que me conseillez-vous?

25 juin 2020 - Lin...

J’aimerai savoir quoi faire, je suis sans emploi et je subis chaque jours des Violences Psychologique genre : il répète sans cesse qu il gère tout , crie dès qu on n est pas ok avec me Dit Que je suis malade mentale , sE comporte mal devant ma famille et un ange devant la sienne!!! J'ai 2 enfants et jaimerai partir parce que j en peux plus. Que me conseillez vous pour ne pas encore être accusé d enlèvement j en peux plus je suis en burn out là ....

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous subissez de la violence psychologique. Votre partenaire vous insulte, crie, vous fait des reproches. Vous sentez que vous êtes à bout et vous souhaitez avoir des conseils pour partir avec vos enfants.

Vous faites bien de nous écrire, la violence psychologique peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et psychique : perte de l’estime de soi, isolement, épuisement, sentiment de culpabilité, etc. Vous nous dites que vous êtes en burn out, c’est important de prendre soin de vous, d’être attentive aux signes que votre corps vous donne et de trouver des pistes pour sortir de votre situation.

Les enfants qui vivent dans un contexte de violences conjugales sont aussi victimes de cette situation. Il est important de les protéger et de trouver du soutien pour eux aussi.

En principe si vous êtes en danger, vous avez le droit de quitter le domicile conjugal avec vos enfants. Avez-vous un endroit où aller ? Si vous devez quitter le domicile en urgence, vous pouvez informer l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de votre démarche pour éviter d’être accusée d’enlèvement d’enfants.

Afin d’être renseignée sur vos droits et les démarches possibles, nous vous conseillons de prendre contact avec la fondation L’Essentielles au 079 320 98 70 qui est spécialisée dans l’accompagnement de victimes de violence psychologique. Un-e  intervenant-e pourra pour vous écouter, conseiller et vous orienter suivant les démarches que vous envisagez de faire. Ce sont des prestations qui sont gratuites et confidentielles.

Sur la plateforme de la violence conjugale du canton du Valais, vous trouverez aussi des informations et des adresses de services en lien avec cette problématique: https://www.violences-domestiques.ch/.

Il est difficile de sortir seule de la violence. Avez-vous du soutien de la famille ? de connaissances ? Parfois cela peut aussi être aidant d’avoir le soutien d’un-e psychologue pour retrouver la confiance en soi et se reconstruire. Les adresses ci-dessus pourront vous orienter vers des professionnel-le-s spécialisé-e-s.

Nous espérons que ces pistes vous aideront à trouver l’aide que vous recherchez. N’hésitez pas à nous réécrire si vous avez une autre question, si vous souhaitez nous donner plus d'informations sur votre situation ou pour nous donner de vos nouvelles. Nos pensées vous accompagnent, prenez bien soin de vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question