Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai très peur et je ne sais pas à qui en parler car tout cela me fait honte j'ai aussi la crainte d'être jugée

12 août 2019 - Cou...

Bonjour, Je suis victime de violance conjugale (coup insulte et meme parfois étranglement) j'ai très peur et je ne c'est pas à qui en parler car tout cela me fais honte j'ai aussi la crainte d'être jugée sur ce qu'il m'arrive et la peur de me retrouver seule. Jai aussi une petite fille de un ans et je me demande si cette situation est bénéfique pour elle mais je ne pense pas. Que feriez vous svp j'ai vraiment besoin de votre aide car je n'ai personne à me confier car je n'ai pas le droit de voir du monde. Je vous remercie d'avance

Notre réponse

Bonjour Madame,

Maman d’une fille de un an, vous êtes confrontée à de la violence psychologique (insultes) et physique (coups, étranglement). Vous avez peur et honte de parler de cette situation et vous nous demander que faire. En nous écrivant, vous avez fait le premier pas pour briser ce silence pesant et nous allons vous aider à en sortir. 

Nous comprenons vos sentiments de honte et de peur. Ces émotions sont souvent les conséquences du cycle de la violence qui vous empêchent de vous affirmer et prendre des décisions pour vous protéger. Il est donc difficile d’en sortir sans aide extérieure. C’est pourquoi nous vous encourageons à continuer vos démarches. Pour vous, mais aussi pour votre enfant qui peut être prise dans un moment de violence. Votre fille ressent les tensions et le climat de violence de cette relation parentale. 

Il est important que vous vous protégiez toutes les deux car la violence a tendance à s’intensifier avec le temps et peut amener jusqu'à la mort. Recevoir des coups est déjà très inquiétant, être étranglée encore plus. 

Dans un premier temps nous vous conseillons de vous rendre chez votre médecin traitant ou un hôpital près de votre région, pour faire un constat médical de vos blessures. Ce constat est confidentiel et vous permettra de vérifier votre état de santé ainsi que d’attester cette situation de violence. 

La violence est interdite par la loi en Suisse et vous avez donc le droit d’être soutenue afin de vous protéger jusqu’à que cette situation s’améliore. Vous n’êtes pas seule, des professionnel-le-s peuvent vous accompagner et vous aider quels que soient vos choix quant au futur de votre couple. Nous vous suggérons vivement d’appeler le SAVI (Service d’aide aux victimes; 032 886 46 36), qui pourra vous renseigner et vous soutenir, en toute gratuité et anonymement.

En cas de nouvelle crise de violence, n’hésitez pas à appeler la police au 117 en urgence pour vous protéger. 

Nous espérons que nos pistes vous aideront à sortir rapidement de cette situation et si vous souhaitez partir momentanément pour vous protéger, n’hésitez pas à suivre les conseils pratiques sur cette liste.

Prenez soin de vous et de votre enfant. Vous pouvez nous écrire en cas de questions ou pour nous donner de vos nouvelles. 

retour aux questions

Posez-nous votre question