Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai reçu des gifles de mon compagnon et après une dispute, il m'a reculé dessus en voiture. J'ai déposé plainte mais j'ai peur que l'on m'accuse de faux témoignage.

07 décembre 2018 - Kah...

Bonjour j ai eu très peur dans une situation avec mon compagnon et j ai déjà reçu des gifles de lui et j ai stessé lors de notre dernière dispute je suis sortie de la voiture et il m a reculer dessus suite à ça j ai été conduite à la police et dans la panique j ai déposer plainte j ai déjà été auditionné par la procureur elle m a expliqué qu elle avait vu les image d une caméra de surveillance ou on voyait mon compagnon me reculer dessus et que c était un accident qu il n avait pas fait exprès maintenant j aimerais savoir comment je peux retirer ma plainte et comment expliquer que j ai eu peur ce jour là car j ai peur qu on m accuse de faux témoignage

Notre réponse

Bonjour Madame, 

Nous comprenons votre désarroi et votre peur. Cette situation est difficile et stressante. Vous nous écrivez car vous avez peur et vous êtes perdue face à la procédure judiciaire déclenchée lorsque votre compagnon, qui vous a déjà giflé, vous a reculé dessus à la suite d'une dispute. 

Nous disposons de peu d'éléments concernant la situation, n'hésitez pas à nous réécrire en nous donnant plus d'informations. Par exemple : est-ce que votre conjoint vous gifle régulièrement ? Qui vous a conduit à la police ? Y a-t-il des témoins de ces événements ? Etc.

Factuellement, nous comprenons que votre conjoint se montre violent physiquement à votre égard. Il vous a déjà giflé plusieurs fois. Il a également reculé dans votre direction lorsque vous êtes sortie de la voiture après une dispute. Ces situations de violence créent en vous un grand stress et une déstresse. Ces réactions sont normales dans les situations de violence au sein du couple qui a d'importantes conséquences sur votre santé psychique et physique.

Les gifles sont des actes de violence physique interdites par la loi. Si vous habitez avec votre conjoint et que ces actes de violences physiques sont réguliers, ils sont normalement poursuivis d'office. La poursuite d'office donne lieu à l’ouverture d’une procédure pénale dès que les autorités (police ou justice) ont connaissance de ces infractions, même si la victime ne porte pas plainte. Si c'est un acte isolé, il est poursuivi sur plainte dans un délai de trois mois.

Avant de retirer votre plainte et pour vous faire conseiller au mieux avec ces démarches juridiques, nous vous conseillons d'avoir l'avis d'un-e avocat ou d'un-e juriste sur cette situation.

Les victimes d'infractions ont le droit de consulter un Centre LAVI. Dans le Canton du Jura, le Centre de consultation LAVI est joignable au 032 420 81 00 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (sauf le mardi après-midi et le mercredi après-midi). Les consultations sont gratuites et confidentielles. Les professionnel-le-s de ce Centre offre une aide juridique et psychologique et peuvent vous accompagner dans vos démarches.

Vous pouvez également contacter le Centre LAVI du Canton de Neuchâtel, il offre les mêmes prestations et est joignable au 032 889 66 49 (Neuchâtel) et au 032 889 66 52 (La Chaux-de-Fonds). Vous pouvez les appeler du lundi au vendredi de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h00 (sauf le mardi matin).

Il existe également un regroupement d'avocats appelé "Avocats Ressources en matière de violences domestiques". Ces professionnel-le-s sont basé-e-s dans le canton de Vaud mais ont été sensibilisé-e-s aux questions de violences au sein du couple et peuvent sûrement vous aider.

Nous restons à votre disposition pour toute demande supplémentaire, nous vous envoyons nos meilleures pensées. Prenez soin de vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique

Posez-nous votre question