Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai quitté mon mari et j'ai maintenant besoin de protection.

29 juillet 2018 - Mar...

Bonjour, J’ai quitté mon epoux pr violence domestique et il est venu à notre domicile hier. Il est encore à Geneve, me contacte et rode dans les alentours. Nous sommes chez des amis pour le weekend mais nous devons reprendre une vie normale et rentrer chez-nous tout en nous y sentant en sécurité. Que puis-je faire pour obtenir qu’il ne nous approche pas? Nous avons tous peur mes jeunes filles et moi. Merci

Notre réponse :

Bonjour Madame,

Récemment vous avez quitté votre époux à cause de violences. Ne respectant pas votre choix de séparation, celui-ci s’immisce encore dans votre vie et vous ne vous sentez pas en sécurité. Vous avez bien fait de nous écrire, dire stop à la violence n'est pas facile et vous l'avez fait. Malheureusement, la violence a tendance à s’intensifier juste après la séparation et il est important de vous en protéger. Voici quelques pistes qui pourront vous aider à y mettre un terme.

Premièrement, si votre époux n’est plus domicilié chez vous, vous avez le droit d’appeler la police au 117 en cas d’irruption à tout moment pour le faire partir. Mais aussi si vous sentez le moindre danger. Nous ne savons pas à quels types de violences vous avez été confrontée mais certaines sont poursuivies d’offices et d’autres sont poursuivies sur plainte. Pour stopper votre époux, vous pouvez déposer plainte et demander des mesures de protections pour que celui-ci ne vous approche plus. Pour vous aider dans ces démarches, vous pouvez contacter l’association AVVEC (022 797 10 10) qui offre gratuitement un accompagnement psychologique mais aussi administratif et juridique. N’hésitez pas à les contacter au plus vite.

Pour protéger vos filles, et surtout si elles ont aussi ont été victimes de violence, vous pouvez contacter le Service de protection des mineurs (022 546 10 00). Les intervenant-e-s du SPMi prendront les mesures de protections nécessaires pour la sécurité de vos enfants vis-à-vis de leur père.

Pleine de ressources, nous espérons qu’avec ces solutions vous retrouverez la paix et pourrez reprendre le cours de votre vie en tout sécurité. Prenez-soin de vous.

retour aux questions Posez-nous votre question