Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J’ai quitté mon compagnon après une tentative d’étranglement alors que je vivais de la violence depuis des années. Je me demande aujourd’hui si ce que je vivais dans l’intimité était de la violence, et si oui, de quel type ?

05 septembre 2018 - Pil...

Bonjour, Après 6.5 ans de concubinage, j'ai quitté mon compagnon le soir où il a tenté de m'étrangler en me menaçant de mort, entre autres. Il m'avait déjà frappée avant cela. Depuis je reviens sur plusieurs situations où je me rends compte que je subissais également de la violence psychologique lorsqu'il me menaçait de me frapper ou me hurlait dessus. Toutefois, je me pose encore la question suivante : dans l'intimité, je me donnais régulièrement à lui sans vraiment en avoir envie ou je me laissais faire des choses un peu sous la pression, sinon il me retirait son affection (gestes, mots,...) et boudait pendant plusieurs semaines en précisant bien que c'est mon comportement qui l'atteignait affectivement et sexuellement. Est-ce de la violence et de quel type s'agit-il? Merci.

Notre réponse :

Bonjour Madame,

Vous avez mis un terme à la relation avec votre compagnon après 6,5 ans de concubinage à la suite d’une tentative d’étranglement. Auparavant, vous aviez déjà été victime de violence physique et psychologique. Vous relevez en effet avoir été victime notamment de coups et de menaces de mort. Vous vous rappelez aujourd’hui divers épisodes d’agressions de votre ex compagnon, et vous vous interrogez sur votre vécu avec lui dans l’intimité. Vous avez eu raison de nous contacter et de ne pas rester seule avec vos questionnements.

Nous imaginons que mettre un terme à cette relation, qui a atteint son paroxysme en termes de violences, a dû vous demander beaucoup de courage. Votre « instinct de survie »  vous a poussé à vous protéger non seulement des risques liés au cycle de violence auquel vous étiez confrontée mais aussi de cette "tentative d'étranglement".

Les différents comportements violents de votre ex compagnon vous mettaient en danger physiquement et psychologiquement et vous vivez certainement aujourd’hui encore les conséquences de ceux-ci. Maintenant que vous avez pu vous « mettre à l’abri » et vous protéger de ces violences physiques et psychologiques en vous séparant de votre ancien partenaire, vous vous questionnez sur vos rapports intimes et cherchez des mots sur les différents événements vécus. Vous décrivez que sous la pression psychologique de votre ancien partenaire, vous cédiez souvent à ses demandes. Le fait de contraindre sa partenaires à des actes sexuels non désirés constitue de la violence sexuelle. Contraindre sa partenaire à des rapports sexuels via différentes types de pressions est interdit par la loi et fait partie des actes poursuivis d’office à partir du moment où les autorités en ont connaissance (police ou justice) et aucun dépot de plainte n’est nécessaire.

Nous nous permettons de vous demander quelle est votre situation actuelle: est-ce que votre ancien partenaire vous laisse tranquille depuis la séparation? Avez-vous l’intention d’entamer des démarches juridiques ou autres? Les reviviscences des violences vécues font elles émerger des souvenirs traumatiques ?

Si vous souhaitez faire le point sur votre situation et confier votre vécu, en toute confidentialité, nous vous recommandons de contacter le Centre d’accueil MalleyPrairie. Les prestations de ce centre sont gratuites et les professionnel-le-s proposent écoute et soutien pour comprendre la problématique de la violence et pour débuter un travail de reconstruction. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous au 021.620.76.76.

Enfin si vous souhaitez entamer des démarches et/ou obtenir des conseils juridiques, nous vous conseillons de prendre contact avec le Centre LAVI au 021.631.03.00.

Nos meilleures pensées vous accompagnent dans votre processus de guérison et espérons avoir répondu à votre question et vous apporter des pistes utiles. Nous restons à disposition si vous aviez d’autres questions et accueillons volontiers de vos nouvelles. Prenez soin de vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique, Sexuelle

Posez-nous votre question