Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai dit que je lui laissais une dernière chance, mais au fond de moi, j'ai toujours peur.

12 juillet 2017 - VA21

Bonjour, Cela fait un an et demi que je suis avec mon copain. Dès que je l'ai rencontré j'ai eu un coup de foudre, mais les choses n'ont pas été simple depuis le début. Dernièrement, il m'a frappé violemment à la cuisse à tel point que j'en avais la marque. Il m'a aussi souvent dénigré psychologiquement, en disant qu'il fallait que je travaille à 100 %, que ma famille était une famille froussard, que je n'avais pas d'ami(etc), qu'il ne fallait pas qu'il me dise que je suis belle parce que je le sais déjà et puis il m'a secouée fortement dans le lit dimanche passé, je rigolais, mais nerveusement parce que j'avais peur et il ne s'arrêtait pas. Il m'a déjà poussée violemment hors du lit, il m'a donné un coup de pied aux fesses. Ce lundi, je lui ai dit que je voulais arrêter notre relation, parce que je m'étais enfin rendue compte que j'avais peur de lui et de ses crises. Depuis que je ne vais plus chez lui, il est tout le contraire, doux, attentionné, il me dit que des gentilles paroles, il me rassure etc. Je lui ai dit que je lui laissais un dernière chance, mais j'ai encore peur au fond de moi qu'il recommence et qu'il est juste entrain d'essayer de me reprendre dans son jeux. Bien sûr, il est le type de personne très charismatique, très doué au travail, il parle bien, il est admiré par ses amis etc. Je dois partir en voyage avec lui au mois d'août, mais j'ai peur, je ne sais pas s'il va rester doux et attentionné ou s'il va de nouveau me faire du mal psychiquement et physiquement. Merci infiniment pour vos précieux conseils.

Notre réponse :

Bonjour Madame, 

Depuis le début de votre relation, les "choses n’ont pas été simples". Vous avez récemment compris que l'homme pour qui vous avez eu un coup de foudre avait des comportements violents physiquement et psychologiquement envers vous. Depuis que vous avez décidé de vous protéger de lui, il se montre doux et aimant. Cependant, vous craignez que cela ne dure pas et vous vous demandez notamment quels sont les risques à partir en vacances avec lui. 

Tout d'abord, vos craintes sont fondées car la violence ne disparaît pas d'un coup et rarement sans une aide professionnelle adaptée. Elle devient souvent cyclique si rien n'est entrepris pour la stopper. Vous faites donc bien d'être attentive. Par ailleurs, nous comprenons votre peur: elle est légitime face à une situation qui n'est pas normale. Vos émotions sont là pour vous aider à vous protéger et pour faire sens de ce que vous vivez. Dans la situation actuelle, nous ne pouvons pas vous assurer que vous êtes en sécurité avec cet homme et écouter cette peur nous semble primordiale. Elle l’est aussi pour réfléchir à cette « dernière chance » que vous « lui laisser » : le faites-vous pour lui ? Ou vous avez-vous aussi envie de continuer la relation ? Si oui, à quelles conditions ? Prendre du temps pour réfléchir à ce que vous désirez et pour prendre une décision qui vous paraît la meilleure pour vous nous semble important.

Pour ce qui est de partir en vacances ou non avec lui, vous pouvez explorer ces quelques pistes: comment voyez-vous vos vacances ? Est-ce un moment pour se reposer et prendre soin de soi ? Est-ce que cela sera possible compte tenu de vos appréhensions ?

En nous écrivant, vous avez fait le premier pas pour stopper la violence. Vous semblez avoir une fine perception de la situation et de bonnes ressources pour éviter le piège. Faites-vous confiance. Nous espérons que ces quelques informations vous seront utiles et restons à disposition pour toute autre question ou si vous souhaitez nous donner des nouvelles. Bien à vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question