Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai besoin de parler de mes doutes

12 mai 2020 - Nah...

Bonjour, Depuis quelques temps je me pose des questions par rapport à mon passé et à la relation que j’ai avec le père de mes enfants. Je me suis toujours dit que le problème venais de moi car je souffre de troubles bipolaires. Mais plus j’y pense, plus je trouve que quelque chose d’autre ne va pas. J’ai besoin de parler de mes doutes à quelqu’un, s’il vous plaît

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous vous posez des questions sur la relation que vous avez avec le père de vos enfants. Vous avez besoin d’en parler à quelqu’un.

Vous avez bien fait de nous écrire, c’est un premier pas pour essayer de comprendre ce que vous vivez.

Quelles difficultés avez-vous ou avez-vous eu avec le père de vos enfants ? Y a-t-il de la violence physique, psychologique ? Quels contacts maintenez-vous avec votre ex-mari? Comment est votre relation actuellement? Qu'est-ce qui vous motive à nous écrire aujourd'hui? 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous donner davantage d’éléments et nous pourrons vous répondre de manière plus précise. Si vous vous posez la question de savoir si vous vivez ou avez vécu de la violence, nous vous encourageons à faire le test sur notre site, cela vous amènera des éléments de réponse.

Avez-vous un suivi par un-e thérapeute avec qui vous pouvez parler de vos doutes, de vos questionnements ?

Selon les difficultés que vous vivez, vous pouvez prendre contact avec le centre de consultation LAVI de Berne (031/370 30 70) ou de Bienne (032 322 56 33). L'association Solidarité femmes de Bienne peut également être une bonne ressource. Ce sont des services gratuits et confidentiels. Des intervenant-e-s pourront vous écouter, réfléchir avec vous et vous orienter pour trouver des pistes afin d’améliorer votre situation.

En espérant que ces quelques pistes vous auront aidée à vous orienter, nous vous souhaitons beaucoup de courage et restons à votre disposition pour d'autres questions.  

retour aux questions

Posez-nous votre question