Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Il ne supporte pas qu’on mette en doute son autorité.

27 décembre 2017 - Pom...

Mon mari a un très fort caractere à la maison et beaucoup lui est dû. Hors de la maison, où quand nous avons des invités, il est particulierement charmant avec un ton posé. Par contre quand il n'y a par audience, il peut fortement perdre son sang froid, surtout si on questionne son autorité meme petitement. Il devient alors verbalement agressif, du ton qui monte parfois un peu parfois beaucoup. Si moi ou les enfants (8 et 11 ans) ne reculons pas alors ca escalade vite. Il devient grossier ou brutal ou commence à dire des choses choquantes comme la semaine derniere où il a dit à ma fille 'dans une famille normale il y aurait du sang par terre maintenant. Pour moi c'est le moment où il cherche à led provider. Les enfants souvent deviennent eux memes agressifs à leur niveau. Alors il monte encore d'un ton. Si les enfants deviennent agressifs physiquement, il les cloue au sol avec toute sa force physique et il les maitrise jusqu'a ce qu'ils cedent. Ca rend les enfants fous de rage. Puis plus ou moins vite ils finissent toujours par ceder. Des fois, mais pas souvent, il perd totalement son sang froid et il les claque violemment de colere ou de frustration, je ne sais pas. Après coup il dit toujours que j'ai mal élevé les enfants, qu'il n'etait violent à aucun moment et que ce n'etait de sa part que de l'autodéfense. S'il s'excuse, c'est toujours tourné à la manipulation. Il semble parfois péter les plombs de facon completement disproportionnée surtout avec ma fille. Ce soir, malgre la presence de des beaux parents au re de chaussee, je n'ai aucun idée de ce que ma fille a dit a mon mari au premier etage, mais deux minutes apres que je l'aie vue se brosser les dents dans la sale de bain elle etait au sol, toute rouge et hurlait parce qu'il l'avait plaquée et donné une grande claque au niveau du coxis. Je me suis immediatement mise entre les deux et j'ai reconforté la puce. Il m'a crié dessus furieux parce qu'elle ne meritait pas d'être réconfortée. Je l'ai ramenée dans sa chambre, l'ai calmement mise au lit et lui ai dit que son papa l'aimait beaucoup mais qu'ils ne savait pas momebtanement gerer son sang froid et que j'en étais vraiment navrée. Apres 20mn il est calmement apparu dans l'entreporte et a demandé à parler à ma fille. Elle ne voulait pas mais je sais qu'il n'allait pas lacher le morceau. J'ai donc calmement dit a la puce que son papa voulait sans doute s'excuser. Il a fit quelque chose d' inaudible, a fait une pause puis a dit: 'Je m'excuse mais tu ne dois pas dire ce que tu as dit. Tu t'excuses? La prochaine fois si tu ne le fais pas, je ne le ferai pas non plus.' Puis il s'est tourné vers moi furieux et a dit qu'il ne voulait plus entendre le son de ma voix. Je vous ecris de la chambre de ma fille où je suis restée. Demain il sera encore fortement en colere avec moi convaincu que tout aura été de ma faute mais la nuit passée il sera plus calme. Il agira par contre completement normalement avec ma fille comme si de rien n'etait et ne montrera ausun signe d'humilité ou de regret. Que puis je faire?

Notre réponse

Madame,

Votre message détaillé nous fait imaginer dans quel état vous pouviez être, en nous écrivant depuis la chambre de votre fille le récit des violences subies. Un récit de mère outrée face aux comportements violents de son mari envers ses enfants. Vous terminez par « Que puis-je faire ? ». Vous avez bien fait de nous écrire, c’est un premier pas pour aborder votre sécurité et celle de vos enfants.

Vous avez remarqué chez votre mari une tendance à faire généralement bonne figure lorsqu’il est en public, et agir agressivement et parfois avec violence envers vous et les enfants, lorsqu’il se trouve à l’abri des regards extérieurs. Cette façon de porter un masque à deux visages s’avère déstabilisante car votre partenaire vous apparait sous deux facettes complétement opposées dont vous ne savez que faire. Vous ne savez plus ni à qui vous vous adressez, ni comment vous comporter dans ces situations où votre mari agit de façon contradictoire. Cela est bien compréhensible. L’agressivité, la grossièreté, les menaces, l’intimidation, comme l’inconstance des comportements sont autant de violences psychologiques engendrant l’incompréhension et la peur chez vous ainsi que chez vos enfants qui ont à leur tour des réactions d’agressivité. Ces violences sont inacceptables et ont des conséquences sur le développement et le bien-être de vos enfants.

Les réactions de vos enfants, liées aux violences qu’ils subissent, engendrent chez eux un sentiment d’insécurité et un traumatisme dont ils sont les victimes. Ils ont besoin de soutien et de protection et, comme votre mari ne le fait pas, il est de votre devoir de les protéger pour qu’ils puissent se sentir en sécurité dans leur espace familial. Pour votre mari, la répétition des violences, la confusion des limites et l’absence de reconnaissance de ses actes montrent qu’il ne s’agit pas d’un accident de parcours, mais bel et bien d’un abus de pouvoir de sa part. Cette alternance entre les période calmes et celles d'agressivité, entre ce qui est adéquat et ce qui ne l’est pas nous fait penser au cycle de la violence. Ce déroulement est destructeur pour vous et vos enfants et il est difficile d’en sortir si rien n’est entrepris. Nous savons que sans aide ce cycle a tendance à se répéter et s’amplifier au fil du temps.

Votre message est un premier pas pour vous diriger vers un arrêt de ce processus, et pour sortir de l'isolement et de la honte qu’il peut provoquer. Il vous sera peut-être difficile de trouver le courage d’affronter le regard des autres dans ce qui n’est perçu que par vous, et de réagir pour vous protéger, ainsi que vos enfants, de votre mari. Votre devoir est de les protéger des agissements violents de leur père à leur égard et, pour cela, vous devrez vous confronter à votre mari et l’empêcher de continuer à vous détruire.

Il est important que vous ne restiez pas seule pour sortir de votre situation. Agissez sans attendre « le bon moment » et prenez contact avec le Centre MalleyPrairie au 021 620 76 76 pour obtenir un entretien ambulatoire dans votre région. Les professionnel-le-s du Centre MalleyPrairie pourront vous entendre dans vos difficultés, vous conseiller et vous orienter, en adéquation avec vos besoins et votre projet. Si vous nécessitez une protection urgente, pour vous et/ou vous enfants, vous pouvez appeler à tout moment la police en composant le 117 et demander leur protection. Vous pouvez aussi vous adresser au Service de la protection de la jeunesse au 021 316 53 53 et leur demander de l’aide.

Votre courage pour aller de l’avant et aborder vos difficultés conjugales est déterminant pour opérer des changements et retrouver une vie de famille apaisée et sereine.

Avec nos meilleures pensées, nous espérons, Madame, que ces quelques éléments de réponses vous permettront de pouvoir prendre à bras le corps les problèmes qui vous occupent afin de mettre un terme aux violences subies, et vivre sereinement avec vos enfants. Nous restons à votre disposition si vous souhaitez nous recontacter. Bien à vous.

 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question