Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Il me harcèle, j’ai peur.

02 janvier 2018 - zah...

Bonsoir, Mon ex conjoint violent me harcèle au téléphone pour que je revienne vers lui et j'en ai très peur qu'il trouve ou j'habite. J'ai déjà porté plainte contre lui et j'attends que la justice face quelques chose.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous parlez de harcèlement par téléphone de la part de votre ex conjoint et de la peur que cela engendre chez vous. Il s’agit de violences psychologiques  et il existe un terme pour cela : le « Stalking », dont vous trouverez des informations sur le lien à activer.

Vous faites bien de réagir, comme par exemple de porter plainte contre lui. Continuez dans ce sens, avec des démarches actives pour vous protéger de ces agissements.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez contacter le Centre LAVI Valais qui pourra vous soutenir et vous orienter sur les mesures utiles en lien avec votre démarche pénale.

Vous pouvez également entamer des démarches auprès de la justice civile (une autre branche de la justice), en demandant à un juge qu'il interdise à votre ex-conjoint de vous contacter, sous quelque forme que ce soit (en vertu de l'arti 28b du code civil). Le Centre LAVI vous renseignera également volontiers sur cette démarche.

Continuez à résister, comme par exemple, en ne répondant rien, ou en lui signifiant à chaque contact de sa part que vous n’êtes pas d’accord qu’il vous appelle ou vous envoie des messages. Répondez-lui à chaque fois le même type de phrase, à la façon d’un disque rayé, ceci pour éviter de rentrer dans son jeu. Vous communiquerez ainsi à votre ex-conjoint votre refus formel de ne plus recevoir ses appels ou autres messages.

Vous pouvez aussi changer de numéro de téléphone, en veillant à ne le diffuser qu’auprès de personnes de confiance, s’engageant à ne pas le donner à votre ex-conjoint.

En lien avec la plainte déposée, gardez une trace de tous les messages reçus. Si des personnes sont présentes au moment du harcèlement, demandez-leurs si elles veulent être témoin de ce qui se passe.

Si votre ex-conjoint venait à vous menacer directement, que ce soit dans la rue ou derrière votre porte d’entrée, vous pouvez appeler la police pour vous protéger en faisant le 117. Si cela se passait dans la rue, cherchez de l’aide en vous dirigeant vers un lieu public, et appelez la police. Cela étant, vous pourrez demander à la justice un périmètre de sécurité, lui interdisant de vous harceler et de vous approcher.

A propos de la peur qui s’est infiltrée en vous, ne la laissez pas s’installer. Vous pouvez prendre contact avec l’Essentielles, qui pourront vous entendre à propos des violences que vous subissez, vous accompagner et vous orienter dans les démarches que vous pouvez entreprendre, visant à retrouver votre sérénité.

Nous espérons que ces quelques éléments de réponses vous permettront de vous orienter au mieux dans les possibilités qui vous sont offertes. En plus de nos meilleures pensées, nous vous souhaitons, Madame, d’avoir la force et le courage pour continuer à vous protéger et vivre dans le calme.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question