Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Il me bat

16 mai 2019 - mus...

Bonjour; Je souffre d'agoraphobie et j'ai souvent recours a l'alcool pour oublier mes peurs. Le problème est que des fois je vais un peut loin. Je parle fort, je ne pense pas aux autres tellement je ressens aucune peur, mais je ne suis pas agressif physiquement. Je vis avec mon copain qui je sais vis tres mal cette situation. C'est la deuxième fois qu'il me frappe en 6 mois. Normalment ces les alcooliques qui frappent pas l'inverse. Je ne trouve aucun témoignage das ce sens c'est pour cela que je vous écrit. J'essaye de ne plus boire mes des fois j'ai tellement peur de me sentir en etat d'anxiété que je fais de la prevention et je bois quelques shoots. Il m'avait promis qu'il me prenait plus la tete a ce sujet mais il a tenu 1 semaine avant une violante dispute hier. Que dois je faire pour m'aider moi et lui ? Je precise que lui meme est docteur? donc j'ai une mauvaise vision des docteurs. Merci Cordialement

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Pour calmer votre état anxieux et apaiser vos peurs, vous consommez de l'alcool. Vous dites que votre copain vit mal chaque situation où vous êtes alcoolisé et en 6 mois, il vous a frappé 2 fois. Récemment, vous avez à nouveau eu une violente dispute à ce sujet. Vous nous demandez que faire pour vous aider tous les deux et vous avez bien fait de nous écrire. Parler de la violence est le premier pas pour comprendre ce qui vous arrive et agir! 

Dans votre situation, nous sommes inquiet-e-s par l’utilisation de l’alcool pour la gestion de vos peurs, vous nous dites parfois aller trop loin. Mais surtout par la violence qui semble s’être installée dans votre couple et qui est dangereuse pour votre santé et votre vie. 

L’alcool n’est pas un facteur de violence, bien qu’on ait souvent une image de la personne alcoolique qui frappe. Les comportements de violence physique de votre copain sont certainement dus à des tensions, une mauvaise gestion de sa colère. Mais frapper est grave et n’est pas une réponse tolérable. Il y a d’autres moyens de gérer un conflit ou une situation qui ne nous convient pas. La violence est interdite par la loi en Suisse et c’est un délit pénal. En cas de crise violente, vous avez le droit d’appeler la police au 117 qui interviendra pour vous protéger. 

Est-ce que de votre côté, lorsque vous parlez fort et vous ne pensez plus aux autres, vous reconnaissez des comportements de violence psychologique

Pour sortir de cette situation de violence, nous vous conseillons de contacter (vous-même ou tous les deux) le Centre MalleyPrairie (021 620 76 76), qui offrent plusieurs prestations, anonymes et confidentielles, pour hommes victimes, auteurs (CPAle) et couples. Les spécialistes ne sont pas médecins et interviennent seulement sur la problématique de violence au sein du couple. Vous pouvez donc leur faire confiance. 

Concernant vos peurs, nous nous demandions quels sont les éléments qui les déclenchent ? Est-ce que dans votre relation quelque chose de particulier vous angoisse ? Nous vous encourageons à demander une aide thérapeutique au près d’un-e psychologue qui pourra vous donner des moyens efficaces pour gérer vos peurs mais aussi vous aider à gérer votre consommation d’alcool, qui nous le sentons, semble être un soucis pour vous. 

Les professionnel-le-s peuvent vous aider en vous donnant des clés et outils afin de trouver des solutions pour faire évoluer votre situation de manière positive. N’hésitez donc pas à solliciter leur aide, vous y avez le droit et vous n’êtes pas seul.

Si vous avez d’autres questions, nous restons à disposition et nous recevons volontiers de vos nouvelles. Prenez soin de vous. Est-ce uniquement la peur des lieux d’où il serait difficile ou gênant de s’échapper ou d’être secouru.? Ou il y a d'autres facteurs/éléments qui déclenchent ces états d'anxieté?

Lui conseiller une  thérapie comportementale et cognitive (TCC) pour traiter son agoraphobie par exemple.

 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question