Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

Est-ce que la violence peut s'arrêter si nous réglons nos problème de couple? Comment savoir comment agir sans porter plainte?

06 janvier 2022 - Cha...

Nous avons eu deux grosses disputes, une avec empoignement, crachat, insulte, intimidation et menace et une avec matériel cassé et énervement. En dehors de ces situations, mon partenaire s'est souvent montré inapproprié oralement avec moi. Tu sers à rien, tu es bête, tu n'as pas de cerveau etc.

Est-ce que si nous réglons nos problèmes de couple, que nous retrouvons une entente, nos relations peuvent s'améliorer ? Est-ce une spirale négative qui peut nous amener à ça sans pour autant condamner l'auteur a 100% et agir dans l'extrême (dénonciation, plainte, etc)? Comment savoir comment agir dans ce contexte ? Essayer de trouver un terrain d'entente ou contacter les institutions supérieures ? Merci d'avance et meilleures salutations

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous faites part des violences physiques et psychologiques de la part de votre partenaire lors de deux disputes. Il vous humilie également fréquemment. Dans le titre de votre question vous nous demandez "comment savoir si la violence est acceptable ?" et par la suite vous nous demandez si vos relations peuvent s'améliorer et comment agir dans votre contexte.

Nous tenons tout d'abord à saluer votre démarche de nous écrire et poser vos questions. Nous savons qu'il n'est jamais facile de faire ce pas et de chercher de l'aide lorsque l'on se retrouve confrontée à de la violence au sein de son couple.

Pour répondre à votre première question, la violence, qu'elle que soit sa forme (psychologique, physique, sexuelle ou économique) n'est jamais acceptable et elle est interdite par la loi. La violence au sein du couple détruit la relation et a des conséquences néfastes sur la santé des personnes qui la subissent c'est pourquoi il est important que vous puissiez vous en protéger.

Vous nous demandez si vos relations peuvent s'améliorer si vous réglez vos problèmes de couple. Nous n'avons pas la réponse à cette question puisqu'elle dépend de votre partenaire et de vous-même et que chaque relation est unique. Nous savons que la violence au sein du couple prend souvent la forme d'un cycle qui se répète et qui augmente en intensité si rien n'est entrepris pour le stopper. Cependant la violence au sein du couple n'est pas une fatalité et il est possible de "désapprendre" la violence. Cela nécessite un travail sur soi, une reconnaissance de la part de la personne auteure de violence que quelque chose ne va pas, une volonté de changement et du temps. Nous savons qu'un tel processus de changement a plus de chance d'aboutir avec l'aide et le soutien de professionnel-l-e-s spécialisé-e-s.

Nous nous permettons de vous posez les questions suivantes à titre de réflexion:

  •  Votre conjoint est-il conscient de la gravité de ses actes ?
  • Serait-il prêt à demander de l'aide auprès d'un-e professionnel-l-e spécialisé-e?
  • De votre côté, que souhaitez-vous pour vous-même et comment imaginez-vous la suite de votre relation ?
  • Quelles sont vos attentes à l'égard de votre partenaire ?

Si votre conjoint est prêt à demander de l'aide, il peut s'adresser, dans le canton de Berne au Service de lutte contre la violence domestique

Direction de la sécurité du canton de Berne DSE
Kramgasse 20
3011 Berne
Pour une inscription au groupe de parole et aux entrevues individuelles: +41 79 308 84 05
Pour une inscription au groupe de parole en français: +41 32 886 80 08.

De votre côté, il pourrait être bénéfique de pouvoir faire le point sur votre situation de manière confidentielle et gratuite auprès d'une professionnelle du domaine des violences domestiques. Dans le canton de Berne, vous pouvez vous adresser à Solidarité Femmes Bienne et région:

Solidarité Femmes
Centre de consultation de Solidarité femmes région biennoise
Rue du Contrôle 12
2503 Bienne
Tél. : 032 322 03 44
www.solfemmes.ch

Enfin, en cas de nouvelle crise, si vous êtes en danger, nous vous encourageons à appeler immédiatement la police au 117.

Nous espérons que ces quelques pistes vous aideront à répondre à vos interrogations. Notre porte reste ouverte si vous souhaitez nous en dire, nous poser d'autres questions et recevons volontiers de vos nouvelles. Nos meilleurs messages vous accompagnent,

retour aux questions

Posez-nous votre question