Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

En attente de séparation, la situation devient insupportable. Que faire?

04 juin 2021 - Gap...

Bonjour,

Avec mon mari la situation est difficile. Nous souhaitons nous séparer mais pour des questions financières nous sommes coincés jusqu’à la fin de l’année 2021.

Hors la situation devient de plus en plus insupportable. Hier soir, il m’a empoigné par le bras en hurlant devant nos enfants et il m’a dit qu’il allait me tuer! Qu’un jour il le ferait! Il s’est calmé quand nos enfants ont criés et lui ont demandé d’arrêter. Il m’a accusé d’être le problème face à eux. Que tout était de ma faute. Je sais qu’il souffre de la situation et qu’il sature mais son degrés de haine face à moi, me fait peur. Je ne sais pas quoi faire.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous écrivez car vous vivez une situation difficile avec votre mari. Vous souhaitez vous séparer mais ce n’est pas possible rapidement pour des raisons financières. Votre mari a une attitude qui vous fait peur. Il vous a déjà empoignée, a menacée de vous tuer devant vos enfants et vous fait porter la responsabilité de la situation. Vous ne savez pas quoi faire.

Vous avez bien fait de nous écrire. Les éléments que vous nous décrivez sont des signes de violence au sein du couple avec de la violence psychologique et de la violence physique. Est-ce que c’était la première fois qu’il y a eu de la violence ? La violence conjugale peut avoir de nombreuses conséquences sur les victimes. Les enfants exposés à de la violence domestique souffrent également de cette situation. Il est important de les protéger.

La période de la séparation est un moment compliqué et délicat où les violences peuvent augmenter. Vous faites bien d’être vigilante et demander de l’aide. La violence est interdite par la loi et certains actes peuvent être dénoncés à la justice.

Si vous vous sentez en danger et en cas de nouvelle scène de violence (que ce soit physique ou psychologique), vous pouvez appeler la police au 117. La police pourra dans certaines situations expulser l’auteur des violences du domicile pour une durée de maximum 20 jours. Une prolongation pourra être demandée par la suite auprès d’un tribunal.

Vous pouvez également prendre contact avec Solidarité femmes-centre LAVI au 026 322 22 02. Des professionnelles pourront vous écouter, réfléchir avec vous à des stratégies pour garantir au maximum votre sécurité, vous expliquer vos droits. Ces consultations sont gratuites et confidentielles. Vous pourrez également réfléchir avec elles sur les besoins et les soutiens possibles pour vos enfants durant cette période délicate.

Si une discussion est encore possible avec votre mari, il est également possible de faire une médiation de couple auprès de l’Office familial (026/ 322 10 14) pour discuter des enjeux de la séparation et essayer de trouver des moyens pour qu’elle se passe de la manière la plus apaisée possible.

Nous espérons que ces pistes vous aideront à trouver l’aide que vous recherchez. N’hésitez pas à nous réécrire si vous avez une autre question, si vous souhaitez nous donner plus d'informations sur votre situation ou pour nous donner de vos nouvelles. Nos pensées vous accompagnent et prenez bien soin de vous.

retour aux questions

Posez-nous votre question