Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Cris, menaces, disputes

06 juin 2019 - Sou...

Bonsoir, Je suis marier depuis 8 mois, mais nous nous connaissons depuis 9 ans ( sans habiter ensemble ). Pour un rien nous nous disputons enfin il me crie dessus je ne peux pas en placer une pour me défendre même si il a tord il retourneras la situation pour me mettre moi en port à faux. Je suis de nature très calme et lui a un très gros caractère il prends donc le dessus me reproches des choses inutile, me dit de retourner chez mes parents ... il a arrêter de travailler dès que nous nous sommes marié il touche les assedic et fait des boulots de temps en temps les conseils ils ne les écoutent pas ... il me reproches des choses que lui même fait ! Je m’enferme dans la chambre et pleures pendant des heures et lui je l’entends rigoler avec ses copains au téléphone...lors des disputes il n’y a que moi qui souffre car il me descends me démoralise au point de me mettre dans le mal et avoir des idées noires .. Je me lève tout les matins travailler et lui est entrain de dormir c’est horrible j’ai l’impression d’être l’homme et lui la femme mais je ne lui donne rien car je ne veux pas qu’il profite ! Je viens de perdre un bébé dans mon ventre récemment j’en est souffert je suis encore plus sensible et je me dit que c’était destiné car moi et lui il y a beaucoup de haut de bas.. j’ai besoin d’aide de conseils je n’en parle à personne car sa risque encore plus de l’énerver et il devient violent à frapper dans les murs je ne le reconnais même plus encore je ferais quelques choses de grave mais pour une parole ou un malentendu sur quelque chose il vas partir ... c’est très dur j’ai besoin d’aide

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous vivez des moments difficiles et vous avez décidé de nous en parler. Mariée depuis peu, vous êtes confrontées à des violences psychologiques et vous avez besoin d’aide pour que cela s’arrête. Vous avez bien fait de demander conseils et de ne pas rester seule. La violence à tendance à s’intensifier avec le temps. Avoir décelé l’engrenage avant que cela ne s’aggrave plus montre que vous avez de grandes ressources pour faire face à cette situation et nous vous encourageons à continuer vos démarches. 

Est-ce qu’il y a eu d’autres types de violences (physiques, sexuelles, économiques) que vous vivez? Vous pouvez les identifier sur notre site. Prendre conscience de certains comportements permet de mettre des limites afin de nous en protéger. 

Nous sommes désolé-es d’apprendre que vous ayez perdu votre enfant, et nous imaginons à quel point cela doit être difficile pour vous. En parler est important. Vous pourriez vous adresser pour cela aux médecins ou à l’hôpital qui vous ont pris en charge. Ils ont certainement des groupes de soutiens pour en parler quand vous serez prête. 

Lui aussi en est certainement très touché, mais cela n’excuse pas ses comportements de violence. La violence détruit la relation et la santé. Elle ne résout pas les conflits ou les deuils. N’hésitez donc pas à en discuter avec quelqu’un de confiance de votre entourage.

L’éloignement momentané est aussi une possibilité qui permet de vous protéger et de réfléchir chacun de votre côté sur cette situation. Ce n'est pas parce que vous êtes mariés qu'il n'y a plus d'effort à faire de son côté et encore moins utiliser la violence. S'éloigner peut lui faire comprendre que la situation est grave. 

Si vous désirez plutôt en parler avec des professionnel-le-s concrètement, vous pouvez vous adresser à l’association AVVEC. Les intervenant-e-s pourront vous soutenir et discuter avec vous de stratégies pour sortir de cette situation, quels que soient vos choix. Et cela sans engagement. Vous pouvez les appeler (022 979 10 10) ou vous rendre à leur permanence sans rendez-vous les mardis de 16h-18h

Nous sommes de tout coeur avec vous. Vous pouvez nous écrire si vous avez d’autres questions ou que vous souhaitez nous donner de vos nouvelles. Prenez bien soin de vous. 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question