Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

Alcool et violences de mon compagnon, dois-je faire quelque chose?

08 janvier 2022 - @Se...

Bonjour mon compagnon ma insulté durant plusieurs heures ,et aussi ma secoué ensuite étrangler pas de gifle ,il montait la voix,il avait bu ! Dois-je faire quelque chose

Notre réponse

Bonjour Madame, 

Vous avez bien fait de nous écrire. Briser le silence autour des violences n'est jamais facile et vous l’avez fait !

La situation que vous nous décrivez est grave et nous sommes inquièt-e-s pour vous. À votre question de savoir si vous devez faire quelque chose, nous vous répondons qu'il est primordial que vous puissiez vous protéger des violences et allons vous indiquer quelques pistes.

Les comportements physiquements violents qu'a eus votre compagnon à votre égard sont graves, inacceptables et interdits par la loi. Les violences verbales font parties d'une forme de violence psychologique, qui elle aussi a des conséquences néfastes sur la santé mentale. Nous savons que la violence au sein du couple prend souvent la forme d'un cycle qui se répète et qui augmente en intensité si rien n'est entrepris pour la stopper et sans une aide extérieure.

Vous nous dites que votre conjoint était sous l'emprise de l'alcool au moment des faits. Or, l'alcool ou l'abus d'autres substances n'est pas la cause directe de la violence. Elle peut amener une violence déjà présente en soi à se manifester plus rapidement ou plus intensément. Par conséquent, si boire de l'alcool fait ressortir des réactions violentes en lui, il est de sa reponsabilité de trouver des solutions pour arrêter sa consommation. Pour ce faire et s'il en a besoin, il peut demander de l'aide et s'orienter vers des professionnel-le-s prenant en charge les problèmes d'addictions. 

Nous nous permettons de vous poser les questions suivantes: après cet incident, comment envisagez-vous la suite de la relation ? Comment votre compagnon perçoit-il ses actes d'agressions physiques?

Nous vous invitons à consulter la rubique "Que Faire" sur notre site internet qui explique les démarches à prendre selon les décisions que vous prenez quant à votre relation. Le plus important est que vous pensiez à vous en priorité et à vous protéger. Nous vous encourageons fortement à parler de ce vous vivez avec une ou des personnes de confiance (entourage comme ami-e, collègue, famille etc). Il est important que vous soyez soutenue et que vous ne restiez pas seule. 

Si vous décidez de faire appel à une aide extérieure, nous vous conseillons de contacter  le Centre LAVI du canton de Genève, qui est un service d'aide et d'accompagnement des personnes victimes de violences. Le centre LAVI offre un espace confidentiel et gratuit. Pour un premier rendez-vous ou si vous souhaitez simplement parler de votre situation, vous pouvez appeler au 022 320 01 02.  Des professionne-le-s sont là pour répondre à vos questions, vous conseiller ou vous offrir un soutien psychologique et/ou juridique. 

Il est important que vous puissiez faire un constat d'agression le plus rapidement possible à l'hôpital. Il est en effet important de vérifier votre état de santé et ensuite faire un constat de coups et blessures qui peut vous être très utile par la suite. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre à l' UIMPV (Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence) aux hôpitaux HUG à Genève. Pour obtenir un rendez-vous ou tout simplement obtenir des informations, vous pouvez appeler au numéro suivant: 022 372 96 41. Ce constat médical est confidentiel et gratuit et n'engage à rien, il n'est remis qu'à vous. Toutefois, ce constat peut vous etre utile si vous décidez de porter plainte par la suite.

Si vous souhaitez partir de toute urgence et n'avez nul part où aller, vous pouvez contacter le foyer d'accueil le Pertuis. Vous pouvez les appeler au 022 879 62 14. Les intervenant-e-s vous renseigneront sur le nombre d'hébergements disponibles et peuvent vous orienter vers d'autres foyers au besoin.  Vous trouverez ici sur notre site internet des conseils pratiques pour les personnes qui doivent partir du domicile dans l'urgence (le matériel à prendre, les démarches à entreprendre etc). 

Si une scène de violence explose à nouveau ou que vous vous sentez menacée, nous vous encourageons fortement d' appeler immédiatement la police au 117.

Nous nous tenons à disposition si vous désirez nous en dire un peu plus ou si vous avez d'autres questions. Nous sommes de tout coeur avec vous et attendons de vos nouvelles.

retour aux questions

Posez-nous votre question