Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Une amie vit de la violence au sein de son couple. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider.

07 septembre 2020 - 039...

Bonjour,

Alors j'ai une amie qui est seulement âgée de 20 ans et elle est en couple depuis 2 ans avec homme extrêmement toxique. Je ne sais vraiment pas quoi faire pour l'aider à sortir de là, j'ai vraiment peur pour elle. Je vais vous expliquer ce qu'il lui fait vivre et comment il l'a changée.

Ma copine était une très jolie fille, souriante, avec un gros caractère, elle aimait prendre soin d'elle, et elle avait une vie sociale bien remplie. A présent, elle s’habille large comme un garçon, elle est extrêmement pâle et cernés, elle ne prend plus du tout soin d'elle et habite limite chez son copain et elle ne voit presque pas sa famille et depuis qu'ils sont ensemble elle a des crises d'angoisse et elle est déjà partie en psychiatrie. D'ailleurs sa famille n'aiment pas son copain,ils savent que cette relation est très nocive pour elle mais ils ne savent pas tout ce qu'il lui fait vivre car elle s'arrange pour qu’ils ne sachent presque rien juste que c'est compliqué et ils ne font rien.

Alors son copain a 22 ans: il ne fait rien dans sa vie alors il boit beaucoup et l'incite à boire également, il fume ( cannabis) elle aussi mais beaucoup plus, et trop même comme elle reste toujours chez lui. Il ne la laisse pas s'habiller comme elle veut elle doit mettre des long t-shirts, longues chemise pour couvrir ses fesses et sa poitrine, elle doit toujours être à sa disposition, ils se tapent dessus et quand elle vient me voir elle a souvent des bleus, ces bagarres peuvent démarrer de rien p.ex: elle a dit a son copain qu'elle allait me voir ,car je lui ai proposé et quand elle est arrivé ils s'étaient battus et elle s'étais ouverte a quelques endroits. Son copain est un grand manipulateur, lorsqu'elle a appris qu'il l'a trompait il s'est ouvert le bras, je pense pour retourner la situation. D'ailleurs je pense qu'il la trompe encore, parfois pendant des heures il ne lui répond plus.

J'essaie tant bien que mal de la conseiller comme je peux, car elle est aveuglé et je sais ce que c'est car j'étais dans une relation toxique, mais j’ai pu en sortir alors j’essaie de lui faire part de mon expérience pour qu'elle s'appuie dessus et se rende compte,mais ça ne marche pas. Son copain lui doit 11'000.- c'est lui qui avait sa carte et bénéficiait du salaire de son apprentissage, à présent c'est elle qui garde sa carte mais si elle veut commander des habits p.ex il doit approuver ses choix. Elle n'as pas le droit d'avoir des amis garçons ! et on ne peut même pas s’asseoir près d'autres garçons (inconnus) quand elle sort avec moi, car s'il sait il lui met la misère. Elle dit se rendre compte d'être dans le déni, certes elle a un peu évolué avant elle ne sortait même plus, maintenant oui mais ça ne viendra jamais d’elle même, on doit toujours lui proposer nous et forcer. Elle fait le fantôme et ne parle a personne quand elle est avec lui elle ose a peine prendre son téléphone.

Elle a peur de lui, elle doit prendre des pincettes dans tout ce qu'elle dit, je vois bien cette relation l'use psychologiquement, mais aussi physiquement, elle vie une pression psychologique inimaginable, mais elle a espoir qu'il change, que ça se passe mieux ça fait plus d'un an qu'elle dit ça.

Je suis vraiment perdue je suis la seule a m'inquiété réellement alors j'essaie de faire comme je peux mais je vois que ça suffit pas, ses deux meilleures amies ont baissé les bras depuis bien longtemps et ne font rien pour l'aider et sa famille encore moins. D'ailleurs mon amie n'a aucune estime de sois, et ne se valorise pas je pense c'est pour ça aussi qu'elle reste la dedans. Son copain est vraiment dérangé selon moi, je dirais que c'est un pervers narcissique, il la écarté de tous et peut même s'en prendre aux autres, il est impulsif et imprévisible.

J'espère que vous pourrez m'aidez malheureusement j'oublie sûrement encore des détails, mais voilà mon amie vie comme dans une prison et chaque moment aux côtés de cet "homme" est un danger pour elle, il la tient dans sa poche et pourrait faire d'elle ce qu'il veut.

Notre réponse

Bonjour,

Tu as une amie qui semble être victime de plusieurs formes de violence au sein de son couple. Tu souhaites lui apporter ton soutien et tu as besoin de conseils. L'entourage, qui est parfois au courant de certains faits ou/et qui observe des changements physiques, émotionnels, psychiques, se sent parfois démuni face à ce type de situation. Tu as bien fait de nous écrire et nous comprenons qu'il est difficile de voir une personne, à qui l'on tient, en souffrance. 

Voici quelques notions et conseils, qui nous l'espérons, pourrons te soutenir.

La violence au sein du couple touche toutes les classes sociale, tous les âges et aucun profil de personnalité n'est à l'abris d'être un jour confronté à cela. 

La violence au sein du couple peut prendre différentes formes. Dans ton récit, ton amie subit de la violence physique (coups, blessures), violence psychologique (contrôle du choix des vêtements, empêcher de voir des ami·e·s, isolement, harcèlement, menace sous forme de mutilation) et de la violence économique (s'approprie l'argent de l'autre, prendre la carte). Ces agissements sont graves et sont interdits par la loi.

Les personnes confrontées à la violence au sein du couple ont souvent des raisons qui les empêchent d'agir. Il y a par exemple l'attachement au partenaire, les périodes calmes et les bons souvenirs ou l'espoir que les choses s'améliorent. Il est important et essentiel de respecter le rythme de ton amie, de ne pas la bousculer et de ne pas lui donner de conseils ou faire des remarques où elle pourrait se sentir jugée telles que "tu devrais faire ceci ou cela", "pourquoi tu te laisses faire", "moi à ta place, je ..." etc... Tu peux plutôt être à son écoute, lui mentionner régulièrement que tu es là en cas de besoin pour parler (même s'il existe des périodes où elle ne te répond pas) ou en cas d'urgence si elle se sent en danger. Tu peux également lui dire que tu éprouves de l'inquiétude pour elle, que tu es présente si elle souhaite avoir du soutien au cas où elle déciderait d'entamer certaines démarches.Tout ceci pourrait démontrer à ton amie qu'elle peut compter sur toi si besoin.

Voici aussi quelques adresses utiles si ton amie décide de rechercher de l'aide auprès de professionnel-le-s: 

Tout d'abord, en cas d'urgence toi ou ton amie pouvez à tout moment contacter la police au: 117

Pour obtenir un soutien gratuit et confidentiel ainsi qu'une aide juridique, ton amie peut s'adresser à Genève au Centre de consultation LAVI , joignable au 022 320 01 02 du lundi au vendredi de 14h à 17h.

Si elle souhaite se mettre à l'abri et quitter son domicile, elle peut s'adresser au centre d'accueil d'urgence: Foyer Le Pertuis., joignable au 022 309 57 28.

Enfin, pour la violence physique, il serait bien qu'elle fasse constater ses marques (bleus, griffures etc...) et blessures à l'Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence (UIMPV) . Cette unité pourra lui remettre un constat médical de coups et blessures qui pourrait lui être très utile si un jour elle décide d'entamer des démarches. Ce document ne l'oblige à rien et il lui est remis à elle uniquement.

Ton amie a de la chance de pouvoir compter sur toi et nous t'encourageons également à ne pas rester seule avec cette situation. N'hésite pas à nous recontacter si tu souhaites des précisions ou si tu as d'autres questions. N'hésite pas non plus à nous donner des nouvelles.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique, Economique

Posez-nous votre question