Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mon copain est possessif et a commencé à me maltraiter. Que dois-je faire?

21 juin 2019 - Ros...

Voila, ca fait 6 mois que je suis avec mon "copain"... Bon voila je l'ai connu dans un site de rencontre par la suite en n'a commencer a sortir ensemble. Au debut cetait bien meme si en passer notre temp a coucher ensemble (dailleur je croyer que il me voyer que pour ca )Bref jai commencer a mouvrir a lui et lui raconter mon passer tumultieux et la il as changer avec moi. Il es devenu jaloux posesif et a commencer a me maltraiter aussi a vouloir me larguer du coup la je suis tomber en lembeau du genre a me mettre a pleurer et lui supplier de rester. Et la il es rester mais les insulte en continuer :'( Par la suite je me suis dit que je lui avait fait trop de mal et que au final il me detestait alors jai voulu le quitter et la nn que je veux pas te perdre et tout le tralala. Alors je me suis dit que peut etre il maimait vraiment alors en c remit ensemble et jai essayer de me racheter de plusieur maniere et nn les insulte fusé la jalousie tout la facon de mhabiller. Je pense que je suis pas sortit de lauberge :'( Bref la c lui qui as eu marre alors il a voulu me quitter. Ok. Jsuis aller a un anni et jai coucher avec un autre gas. Bref jaurai pas du le jour apres il mas frapper et le lendemain cetait ma fete. Il ma comme meme laisser un cocar. Petite citation de sa part c a cause de moi que il es devenu comme ca... En se voit tj les chose se sont bcp adouci mais javoue que il me fait peur. Que dois-je faire .?

Notre réponse

Bonjour,

Cela fait 6 mois que tu es avec ton copain. Tout est allé très vite et tu as été confrontée à de la violence. D’abord psychologique (jalousie, insultes), puis physique. A présent, la situation s’est « adoucie » mais tu as peur et tu nous demandes que faire dans cette situation. Tu as bien fait de nous écrire, la violence a des conséquences néfastes et a tendance à s’intensifier.

Dans ta situation, on reconnaît bien le cycle de la violence et tu as raison de t'écouter en faisant attention. Après la période de calme, la violence peut reprendre s’il n’y a pas eu une prise de conscience de la part de celui qui recourt à la violence et un travail sur soi. Il est souvent difficile d’en sortir sans aide extérieure et cela prend du temps. 

Nous te conseillons avant tout de te protéger et garder une certaine distance. Cela permet de prendre le temps de réfléchir à ta relation et à tes souhaits quant à celle-ci. Le fait de mettre des guillemets au mot « copain » est peut-être un signe que tu ne veux pas construire une relation de couple dans ces conditions qui ne sont pas saines. Nous rappelons que la violence est destructrice et les conflits peuvent être résolus sans violence. 

La jalousie, les insultes et les coups ne sont en aucun cas des signes d’amour et rien ne justifie cette violence. Tu n'es pas coupable même si ton copain dit le contraire et il est important de penser à toi et à tes souhaits pour ton avenir.

Par ailleurs, La violence est interdite par la loi et tu as le droit d’en être protégée. Tu peux discuter de cette situation de manière concrète et confidentielle auprès de professionnel-le-s du Centre d'accueil Malley Prairie qui peuvent te soutenir et t'aider si tu le souhaites. Il est également possible de demander de l’aide au Centre LAVI (Lausanne - 021 631 03 00Yverdon - 021 631 03 08Aigle - 021 631 03 04). Les intervenant-e-s peuvent te donner des informations si tu souhaites entreprendre des démarches (soutien thérapeutique, aide juridique ou financière). 

N’hésite pas à en parler également avec quelqu’un de confiance (famille, ami-e-s, collègues), le soutien est une grande ressource pour sortir des situations de violence. 

En cas de crise de violence, pense à appeler la police au 117 qui peut intervenir à tout moment. 

Nous espérons que tu entreprendras des démarches pour te protéger et t'envoyons nos meilleures pensées pour la suite. Nous restons également bien volontiers à ta disposition si tu as d'autres questions ou si tu souhaites tout simplement nous donner de tes nouvelles. Prends bien soin de toi.  

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question