Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Voisins du dessus, engueulades et bruits de violences à répétition, que faire?

16 février 2020 - Ant...

Bonsoir, Cela fait maintenant trois fois en une semaine que j'entends mes voisins du dessus se hurler dessus et déplacer des meubles très violemment pendant plus de 30min généralement. J'entends la femme pleurer aussi et je me pose des fois la question si certains bruits sourd ne sont pas ceux de quelqu'un qui tombe à terre. Que pourrais-je faire pour améliorer cette situation? Merci d'avance pour votre aide et pour ce service que vous proposez. Bien cordialement.

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Tout d'abord nous nous excusons du délai de réponse, nous recevons beaucoup de questions.

Vous nous écrivez que vous entendez des bruits chez vos voisins. Cris, déplacements de meubles, vous entendez également la femme pleurer. Vous vous demandez si certains bruits pourraient être ceux provoqués par quelqu’un qui tombe par terre. Vous nous demandez des conseils pour améliorer cette situation.

Nous vous félicitons de vous inquiéter pour vos voisins. Vous nous décrivez une situation de voisinage qui parait comporter des violences domestiques. Il semble y avoir de la violence psychologique (cris, pleurs, casser du mobilier) et peut-être même de la violence physique (pousser par terre). La violence domestique peut avoir de graves conséquences. Sans aide extérieure, il est très difficile d’éviter que la violence ne s’intensifie avec le temps.

Il y a effectivement des actions possibles en tant que témoin et voisin. Vous pouvez consulter sur notre site la section concernant l'entourage

Quand vous entendez ces scènes qui deviennent fréquentes et qui vous inquiètent, vous pouvez contacter la police au 117 et dire que vous soupçonner de la violence domestique chez vos voisins. La police interviendra et vérifiera si une personne est en danger. Selon la situation, la police pourra dénoncer les violences au ministère public. Elle pourra égalemement expulser l’auteur des violences du domicile ou mettre à l’abri la victime. La victime sera informée de ses droits et recevra des adresses de professionnel-le-s qui pourront la soutenir.

Si vous avez l’occasion d’avoir des contacts avec votre voisine, vous pouvez l’orienter vers le Centre de consultation LAVI (021631 03 00)  ou le Centre d’accueil Malley Prairie (021 620 76 76) qui proposent des consultations gratuites et confidentielles.  Elle recevra du soutien et des informations sur ses droits et ce qu’elle peut faire pour sortir d’une situation de violence.

Savez-vous s'il y a des enfants au sein du couple ? Si tel devait être le cas, il est d'autant plus important de faire part de vos craintes à la police afin qu'ils puissent agir et protéger les éventuels enfants du couple en signalant notamment la situation au Service de l'Enfance et de la Jeunesse

En espérant avoir pu vous répondre au mieux, nous restons à votre disposition si vous avez besoin de compléments d'informations ou si vous avez d'autres questions.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question