Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Une amie et son petit frère ont été frappés par leurs parents. Comment dois-je réagir au mieux face à cette situation ?

05 mars 2020 - Lou...

Bonsoir,

je vous écrit car je suis témoin de violence. Une amie proche m’en parle et je ne sais pas comment réagir face à tout ça. Son père a lever la main sur son petit frère lorsqu’il est rentré un soir ivre. En début de semaine je l’ai entendu pleurer au téléphone, ça a raccrocher.

Et quand j’ai enfin réussi à la joindre, je lui ai dit de venir chez moi et elle m’a alors expliqué que sa mère l’avait étrangler, qu’elle ne la reconnaissait plus et qu’elle était comme dans un second état. Je lui ai donné des numéros à appeler pour en parler, ainsi que ce site mais elle a peur de ce qui pourrait se passer en en parlant.

Je lui ai aussi dit qu’elle pouvait venir chez moi avec son petit frère mais que je ne pourrait pas le cacher à mes parents éternellement. ( Je suis mineure, j’habite avec mes parents ). Je voudrais tout faire pour l’aider mais je suis vraiment perdue et j’ai peur que sa empire avec le temps..

Comment dois-je réagir au mieux face à tout ça ?

Notre réponse

Bonjour, 

Ton amie proche t'a confié qu'elle et son petit frère subissent des violences physiques de la part de leurs parents. La situation de ton amie est en effet inquiétante. Tu lui as offert un refuge chez toi et tu ne sais pas comment réagir au mieux. 

Si ton amie s'est confiée à toi c'est parce qu'elle te fait confiance.  En lui offrant de venir chez toi, tu as très bien réagi. Cependant cette situation ne doit pas reposer uniquement sur tes épaules, ce sont les adultes qui doivent s'en préoccuper. Ce qui arrive à ton amie et son petit frère est grave et ne doit pas rester secret.

Tu peux essayer de convaincre ton amie de se confier à une personne de confiance. Si elle va encore à l'école et qu'elle est, comme toi, mineure elle pourrait se confier à un-e médiateur-trice, un-e enseignant-e de confiance ou l'infirmier-ère scolaire? Elle peut aussi contacter le service de protection de la jeunesse tl. 021 316 53 53. Les collaborateurs et collaboratrices de ce service sauront l'aider au mieux et  interviendront de manière adéquate.  Une intervention peut aussi avoir un effet bénéfique pour la mère de ton amie, qui semble aussi à bout de résistance.

Si ton amie est majeure elle peut s'adresser à un service d'aide aux victimes de violence, tel que le centre MalleyPrairie tf. 021 620 76 76. Des professionnel-le-s très compétents pourront l'aider, l'écouter et si nécessaire la protéger, ainsi que son petit frère.  

Toi-même, ne peux-tu pas confier cette situation à tes parents pour qu'ils puissent t'aider et te décharger d'un tel poids? La situation de témoin est difficile et tu as sûrement besoin qu'un adulte prenne la relève. 

Nous espérons que ces quelques pistes pourront t'aider, nous souhaitons à toi et à ton amie beaucoup de courage et restons à disposition pour d'autres questions. 

retour aux questions

Posez-nous votre question