Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

Que puis-je faire pour aider ma voisine victime de violence ?

12 septembre 2021 - Suz...

Bonjour,

Je ne sais pas quoi faire, j'entends les violences dont elle est victime une voisine, c'est un jeune couple, je suis allée une fois à 4h du matin sonner chez eux le jeune homme il m'a répondu d'une manière agressive et j'ai essayé de parler lui une fois mais il était très violent verbalement Aujourd'hui je l'ai entendu lui crié dessus et la frapper je suis désemparée, tressée et apeurée je ne sais pas quoi faire

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous nous expliquez être témoin des violences conjugales que subit votre voisine. Vous avez déjà essayé d’intervenir en allant sonner à leur porte durant la nuit ou en parlant avec votre voisin. Celui-ci s’est alors montré agressif verbalement envers vous. Cette situation vous effraie et vous vous sentez démunie.

Vous avez bien fait de nous contacter, en effet il est difficile de se retrouver face à ce genre de situation et de savoir comment réagir. Nous vous félicitons pour vos interventions courageuses qui indiquent à votre voisin que la violence n’est pas acceptable et que vous ne la tolérez pas. En effet, la violence au sein du couple, qu’elle soit psychologique ou physique, est interdite par la loi et peut avoir de graves conséquences sur la personne victime.

Nous aimerions vous donner quelques pistes pour venir en aide à votre voisine, tout en vous protégeant vous-même des agressions verbales de son conjoint.

En cas de nouvel épisode de violence, nous vous encourageons vivement à appeler immédiatement la police au 117. Celle-ci pourra alors intervenir au domicile et proposer de l’aide à la victime, voire expulser l’auteur du logement durant quelques jours.

Si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez également essayer d’entrer en contact avec Madame en lui demandant comment elle va et en lui faisant part de votre inquiétude. Vous pourrez alors lui indiquer les associations qui viennent en aide aux personnes confronté·e·s à la violence conjugale comme www.violencequefaire.ch (via son conseil en ligne anonyme) ou, dans le canton de Genève, l’association AAVEC. Elle peut les contacter au 022 797 10 10 afin d’être soutenue et conseillée gratuitement et de manière confidentielle par des professionnel·l·es. Si elle le souhaite, elle pourrait également être hébergée dans un logement sécurisé afin de prendre du recul sur sa situation.

Finalement, nous vous conseillons de consulter la section pour l’entourage dans laquelle vous trouverez des informations supplémentaires pouvant vous être utile en tant que témoin. Comme vous le mentionné, ces situations peuvent également avoir un fort impact émotionnel sur vous et il est important que vous preniez soin de vous.  

Nous espérons que notre réponse vous aura aidée et nous vous souhaitons bon courage pour les démarches à venir. N’hésitez pas à nous réécrire pour nous poser d’autres questions ou nous donner des nouvelles de l’évolution de la situation. Nos meilleures salutations.

retour aux questions

Posez-nous votre question