Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mes voisins se disputent sans cesse et cela me préoccupe

28 avril 2019 - L.W...

Bonjour! Depuis 2 ans, j'habite un appartement et j'entends quotidiennement les disputes de mes voisins du dessus. Ceux-ci ont 3 enfants (une ado et deux petits d'environ 2 et 5 ans). Les disputes éclatent entre les conjoints mais également entre les enfants et leurs parents. Il me semble également à quelques reprises avoir entendu des violences physiques entre les conjoints (mais sans certitudes car les appartements sont bien isolés). Je pense également qu'il y ait de la négligence envers les enfants car en 2 ans, je n'ai jamais vu les parents promener ou jouer avec leurs enfants. Leurs journées se résument en disputes... Je ne supporte plus être témoin de cette situation et j'ai surtout peur qu'un jour la situation dégénère. Mais que dois-je faire? Contacter la police? les services sociaux? Je vous remercie d'avance pour votre réponse... Meilleures salutations

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous vous préoccupez de la situation de conflit de vos voisins et de leurs enfants. Merci de votre préoccupation et de chercher de l'aide pour eux. 

Si vous êtes témoin (visuel ou auditif) de violences entre les conjoints ou envers les enfants, il est important de contacter la police. Parfois une intervention extérieure peut calmer la situation et la police peut donner les informations sur les structures d'aide existantes et rappeler la loi.

Avez-vous des contacts avec la mère? Ou avec l'adolescente? Dans ce cas vous pourriez juste exprimer avec bienveillance votre souci de leur bien-être et sécurité mais aussi indiquer que vous restez à disposition si besoin.

En cas se suspiscion de maltraitance envers des mineur-e-s, il vous revient d'informer l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA) pour le canton du Jura au 032 420 90 60 ou par email: secr.apea@jura.ch

En vous souhaitant bon courage, nous restons à votre disposition pour d'autres questions. 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question