Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Mes parents se disputent et en viennent aux mains. Je n'ose pas appeler la police par peur des conséquences pour eux.

23 décembre 2017 - pse...

Bonjour, cela fait bientot 3-4 que mes parents ne s'entendent plus du tout et ça empire chaque jours. Ma mère est persuadée que mon père l'a trompé et ne veut plus avoir aucune discussion avec lui. Mon père lui essaie par tout les moyens de nous prouver que ce n'est pas vrai du tout et qu'il n'oserait jamais faire une telle chose. Je ne sais pas qui croire, il est vrai que mon père peut facilement faire croire ce qu'il veut à n'importe qui mais ma mère est quelqu'un de très têtue et si elle a une idée en tête elle ne lâche pas l'affaire et certaines de ses preuves pourraient être correct même si je sais qu'elle s'est trompée quelques fois. Si je n'approuve pas ce qu'elle dit ou que je discute "normalement" avec mon père elle pense que je suis contre elle et vice versa pour mon père. Ils se mettent souvent en colère l'un contre l'autre et partent dans de violentes disputes qui mènent parfois aux mains. J'ai souvent du me mettre entre eux et j'ai plusieurs fois hésité à contacter la police. Dernièrement ma mère s'est retrouvée avec un oeil au beurre-noir à cause de mon père. Mon père dit que c'est elle qui a commencé et elle dit que c'est lui. Je ne sais plus quoi faire ni qui croire. J'ai essayé de résumer au mieux l'histoire mais il y a encore tellement à dire. Je commence à être fatiguée de tout ça je ne sais plus que faire ni à qui m'adresser. Je n'en ai jamais parler à personne, je n'ose pas demander de l'aide par peur des conséquences.

Notre réponse :

Madame,

Vous souffrez de voir vos parents se déchirer, mais n’avez jamais osé en parler par crainte « des conséquences ». La violence psychologique et physique devient de plus en plus fréquente entre eux : vous avez peur et êtes exténuée. Vous faites bien de nous écrire pour en parler car vous portez beaucoup sur vos épaules. 

Ce qu’il se passe entre vos parents a des conséquences graves, bien entendu directement sur eux, mais aussi sur vous car vous êtes prise à parti dans leurs interactions. Cela constitue un danger pour vous, et vous êtes en droit de demander un changement. Si mettre vos parents au pied du mur reste envisageable et possible pour vous, alors leur proposer de commencer une consultation de couple au sein d’un SIPE serait un premier pas. Préciser que vous souffrez de la situation peut être une manière de les pousser à prendre rendez-vous afin de régler cela entre adultes et sans vous imposer leurs violences. En tant que parents, ils souhaitent certainement votre bien-être. Vous pouvez également leur parler de notre site.

Cependant, si cela ne suffit pas, alors appeler la police serait un signal fort, qui permettrait à vos parents de se rendre compte que la situation a dépassé les limites de l’acceptable (et du légal), puisqu’ils ne semblent pas vouloir l’entendre autrement. Les conséquences d’un tel appel peuvent être l’expulsion momentanée de l’auteur-e des violences du domicile, ainsi que l’ouverture d’une procédure judiciaire à l’encontre des auteur-e-s de violences physiques. Cependant, les peines encourues seraient relativement faibles vu la dynamique conjugale de vos parents, et cela s’arrêterait probablement à des compensations financières. Quoiqu’il en soit, même si c’est vous qui appelez la police, vous n’êtes pas responsable des conséquences de leurs actes qui sont interdits par la loi suisse. Vous feriez preuve d’une grande maturité en appelant les secours afin d’assurer la sécurité de chacun-e. 

Vous êtes confrontée à une situation difficile, et régler les conflits de vos parents n’est pas votre rôle. Que diriez-vous de prendre contact avec la Fondation Valaisanne Action Jeunesse afin qu’ils et elles vous aiguillent vers des professionnel-le-s avec qui parler de manière confidentielle de ce que vous vivez ? Leur numéro est le 027 321 11 11.

Nous espérons de tout coeur que vos parents prendront leurs responsabilités au plus vite et cesseront de recourir à la violence pour régler leurs conflits. Nous pensons bien à vous et vous souhaitons le meilleur pour 2018. Notre porte reste ouverte si vous souhaitez nous donner des nouvelles ou si vous avez une autre question. Bien à vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question