Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Ma meilleure amie est harcelée par son ex-compagnon et a peur. Comment l'aider ?

04 mai 2017 - Mahv

J' ai ma meilleure amie qui a peur de son ex-compagnon parce elle a mis fin à sa relation le mois de décembre et jusqu'a maintenant elle continue à recevoir des appel de lui dont : -il menace d'appeler la police car elle n'a pas de permis de séjour -il l'insulter sans arrêt, -envoie des sms et recentement il a dit qu'en plus quil pourrait le faire du mal a son ami (parce que il pense qu'ils son ensemble).... bref il cherche a lui faire du mal, je ne sais pas quoi faire, je voudrais l'aider mais je ne sais pas vraiment comment, elle à peur, elle pleure tout le temps, et se trouve fatigué à cause de cette situation elle à peur même de sortir de sa maison parce que elle à l'mpression qu'il serait en train de l'attendre dehors dans la rue... Moi aussi j'ai peur de que l'arrive quelque chose a elle parce que on sait jamais de quoi il es capable vraiment. Je cherche de l'aide aussi parce que en plus elle parle très peu le français et n'arrive pas à s'exprimer completement qu'en espagnol. Est que on peut faire quelque chose?Pourriez vous l'aider? comment je peut l'aider? Ou bien a qui on peut s'adresser? Merci d'avance de votre réponse.

Notre réponse :

Bonjour Mahv,

Vous nous écrivez car vous êtes très inquiète pour votre meilleure amie. Celle-ci se fait harceler par son ex-copain depuis leur rupture en décembre. Elle a peur qu'il ne lui fasse du mal et vous ne savez pas comment lui venir en aide, ni comment faire cesser ce harcèlement. Vous avez bien fait de nous écrire.

La violence qui survient suite aux séparations est une chose fréquente, tout comme elle peut continuer ou s'intensifier si elle existait déjà auparavant. Le partenaire violent sent qu'il perd l'emprise qu'il exerçait sur sa victime et cela ne fait qu'attiser sa colère et sa détresse.

Le harcèlement que votre amie subit est puni par la loi car il s'agit d'un délit pénal: les menaces graves telles que menaces de mort et de coups sont poursuivies d'office. Les injures et l'utilisation abusive d'un moyen de communication pour inquiéter ou importuner sont des actes poursuivis sur dépôt de plainte. Nous pouvons imaginer que votre amie n'a pas forcément le souhait d'entamer des démarches juridiques, surtout qu'elle est déjà fatiguée par tout ce qui lui arrive. Cependant, le fait de dénoncer la violence et de prévenir les autorités constitue souvent le seul moyen de la faire cesser, du moins temporairement. En ce sens, nous conseillons à votre amie de garder toutes les preuves qu'elle possède du harcèlement (messages, liste d'appels, photos,...), si elle souhaite porter plainte.

Votre amie peut se faire aider et conseiller par le Centre LAVI ou par AVVEC à Genève (anciennement Solidarité Femmes). Ces services sont spécialisés dans l'aide aux victimes, notamment de violence conjugale. Les consultations sont gratuites et confidentielles et les professionnel-le-s qui y travaillent peuvent fournir à votre amie des coordonnées d'avocat-e-s et de psychologues. Le fait de consulter ces centres n'oblige en aucun cas à porter plainte ! En ce qui concerne la langue parlée par votre amie, l'association Appartenances fournit des interprètes aux services d'aide en cas de besoin.

Nous comprenons votre détresse, votre sentiment d'impuissance et votre désir d'aider votre meilleure amie. Votre démarche est courageuse et nous vous encourageons à poursuivre dans cette voie. Des solutions existent pour retrouver une vie sereine et il est important de dénoncer la violence et ceux et celles qui l'exercent, afin qu'ils ne puissent plus nuire à l'avenir.

Nous espérons avoir pu vous aider et restons à disposition en cas de besoin. Nous vous envoyons nos meilleures pensées.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question