Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je suis témoin de violences, je souhaite avoir des conseils.

30 janvier 2019 - Son...

Bonjour, j'habite dans un Chalet. Il y a deux appartements dont un occupé par mes voisins (couple, un enfant d'environ 3ans et un bébé de 6 mois). L'isolation phonique entre les deux appartements (je suis en dessous) est très mauvaise et tous les habitants le savent. Régulièrement et souvent durant la fin de la nuit (dès 4h du matin), mes voisins se disputent. Lors de ces disputes, il est toujours question de cris, surtout par Madame. Il me semble que le sujet principal de leurs disputes est la répartition des tâches (se lever pour les enfants notamment) entre eux. L'autre jour lorsque je suis rentrée chez moi, j'ai entendu Madame crier "cette fois tu m'a frappé", etc. Je me questionne beaucoup sur leur situation et ses conséquences, également pour moi. J'ai peur également pour les enfants qui sont très jeunes. Je suis consciente que je n'ai que peu d'éléments sur leur situation et ne sais pas (si ce n'est les cris violents) s'il s'agit de violence et si oui, de laquelle/lesquelles. Je pense aller trouver prochainement mes voisins pour discuter avec eux sur le bruit que je subis régulièrement (seul fait pour lequel je me sens plus ou moins légitime). Je souhaite réellement que la situation change et s'améliore sans toutefois maitrisez beaucoup d'éléments. Auriez-vous des conseils quant à ma situation? Comment aborder ces thématiques (bruits, cris, "violence entendue", etc) au mieux? Merci d'avance et meilleures salutations

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous êtes témoin des bruits, cris et disputes violentes de vos voisins qui ont deux enfants en bas âge. Aussi victime de ces bruits, vous vous vous questionner sur le bien-être de cette famille et vous aimeriez leur en parler pour que la situation change. Ne sachant pas comment aborder ces thématiques délicates vous nous demandez conseil. Vous avez bien fait de nous écrire et nous saluons votre questionnement vis-à-vis de la violence au sein de ce couple qui n’est pas une affaire privée. 

Vous avez raison de vous en inquiéter, la violence a tendance à s'intensifier et a bien des effets néfastes sur la santé de chacun-e des membres de cette famille, et sur vous de part votre position. C’est pourquoi leur en parler et leur proposer votre écoute est très précieux. Cela pourrait les aider à en prendre conscience ainsi que les encourager à faire une démarche pour que la situation s’améliore. 

Leur parler de l'isolation du chalet et des bruits en premier lieu peut être une bonne porte d’entrée pour les questionner sur ce qui se passe chez eux. Vous pourriez, par exemple, commencer par en discuter avec votre voisine lorsqu’elle est seule. Lui demander comment se passe la vie avec les enfants ou la vie de couple. Nous ne savons pas quel est le degré de proximité et le lien de confiance que vous avez avec vos voisins, il faudra peut-être entrer en contact plusieurs fois avant de pouvoir en parler. 

Il n’y a pas de bonne façon d’aborder le sujet, si ce n’est, laisser la personne évoquer les conflits/disputes en premier. Les personnes touchées par la violence prennent du temps à comprendre et accepter ce qui leur arrive, c’est pourquoi il est important de ne pas les brusquer, au risque que cela brise le lien de confiance et qu’il ne vous en reparle plus. Si vous en avez l’occasion vous pourriez lui dire de consulter notre site internet

Aussi, si cela ne s’arrête pas et que vous sentez que votre voisine est en situation de détresse, il ne faut pas hésiter à appeler la police au 117 qui peut intervenir à tout moment. 

Nous espérons que ces pistes vous permettront d’aider cette famille, à votre échelle, et que la situation s’améliorera. Nous restons à disposition si vous avez d’autres questions. Bien à vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question