Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Comment aider une personne victime de harcèlement moral ?

08 avril 2019 - Mad...

Bonjour, Une de mes amies subit un harcèlement moral que je qualifierais de grave. Son mari n'arrête pas de la rabaisser, ne lui parle pas ou seulement le strict nécessaire. Elle a le sentiment de n'être plus personne. et elle souffre énormément. Ils sont tous les deux à la retraite. Le mari joue toute la journée aux cartes sur l'ordinateur - refuse de faire quoique ce soit au ménage ou au jardin: à chaque demande il répond: ce n'est pas mon problème. Mon amie aimerait quitter cet homme - elle supporte de plus en plus mal son attitude. Elle est déjà sous antidépresseurs. Elle 'ose pas faire le pas car elle a peur de sa violence. Ses filles ne l'aident absolument pas. A qui doisj-e l'adresser ? Comment lui remonter le moral ?

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous aimeriez aider votre amie qui est confrontée à des violences psychologiques au quotidien. Vous nous dites qu'elle aimerait quitter son mari. Seulement, elle n’ose pas car elle a peur de sa violence et elle ne se sent pas soutenue par sa famille. Vous nous demandez alors comment faire pour la soutenir moralement et vers qui l’orienter. Vous avez bien fait de nous écrire et de ne pas la laisser seule. Il est souvent difficile de faire le chemin sans aide extérieure pour sortir de la violence

Nous félicitons votre démarche, vous semblez être consciente que vous êtes une ressource pour elle et que votre aide est très précieuse. 

En effet, si elle est déjà sous anti-dépresseurs la situation est grave. Les conséquences de la violence psychologique sont très néfastes pour la santé et il est important qu’elle s’en protège. En as-t-elle parler à son médecin/psychiatre?  Elle-il pourrait la conseiller pour prendre soin de sa santé, en faisant un travail thérapeutique par exemple.  

Pour lui « remonter le moral », il est important de lui faire prendre conscience qu’elle doit prendre soin d’elle et qu'elle n'est pas seule. Vous pourriez lui proposer certaines activités pour qu’elle soit éloignée de son mari d’une part. Cela lui donnerait la possibilité d'être loin de la violence. Et d’autre part qu’elle retrouve des moments de plaisirs et de bien-être qui l’aideront à se renforcer pour faire le pas. 

En parallèle, elle pourrait discuter de sa situation (financière, administrative et relationnelle) avec un-e intervenant-e du Centre d’accueil MalleyPrairie (021 620 76 76). Elle pourra ainsi voir dans quelles conditions il serait possible de partir de chez elle, et si c’est ce qu’elle souhaite faire. Nous comprenons qu’il est difficile pour elle de faire des démarches si elle a peur de lui. Elles-ils pourront aussi lui dire concrétement comment se protéger et organiser son départ de manière sécurisée. Les entretiens sont gratuits, confidentiels et sans engagement. N’hésitez pas à accompagner votre amie dans cette prise de contact. 

Si votre amie a peur que son mari use de violence physique, elle peut également appeler la police à tout moment au 117. 

Nous espérons que ces pistes vous permettront d’aider votre amie au mieux. Nous restons à disposition si vous avez d’autres questions ou si elle souhaite elle-même nous contacter. Bien à vous.

retour aux questions

Posez-nous votre question