Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Comment aider ma meilleure amie qui se fait frapper et menacer par sa compagne ?

03 février 2020 - Nan...

Bonjour, j’ai ma meilleure amie qui se fait souvent taper au point d’avoir des gros hématomes dans tout le corps et menacer par sa compagne, elle a une petite fille qui pour deux fois a déjà assister à tout sa et se mets à crier face à ces gestes...

j’ai déjà appeler une fois la police ils n’ont rien fait car la fille a dis que sa n’arriverais plus mais depuis elle a recommencer déjà 4 ou 5 fois. J’ai déjà conseillé ma meilleure amie de portée plainte contre elle, mais elle a trop peur car l’autre là menace de l’a tuer à elle et sa fille et toutes personnes qui l’aident.

Comment puis-je faire pour l’aider et qu’elle aille pas peur de porter plainte? Merci

Notre réponse

Bonjour Madame, 

Vous vous inquiétez pour votre meilleure amie qui subit des violences physiques et psychologiques de la part de sa compagne, dont à deux reprises devant leur petite fille. Vous aimeriez savoir comment vous pourriez l'aider et comment faire pour qu'elle n'ait pas peur de porter plainte. 

Vous faites bien de nous partager votre inquiétude en nous écrivant. Le soutien que vous représentez est précieux et lui permet certainement de se sentir moins seule dans sa situation. Une manière de la soutenir est de continuer à avoir des contacts réguliers avec elle et de lui faire comprendre que vous êtes à l’écoute.

En appelant la police au 117, vous avez eu le bon réflèxe. Nous vous en félicitions. Nous comprenons que ce geste ne doit pas être facile face aux menaces de mort de sa compagne. Toutefois, en cas d'urgence ou de danger, vous ou votre meilleure amie, ne devez pas hésiter à contacter la police afin d'assurer la protection et la sécurité de chacune. Au besoin, la police pourra prononcer une expulsion immédiate du domicile pour une durée maximale de 30 jours, prolongeable jusqu'à 60 jours

Vous mentionnez la petite fille de votre amie, qui lors des crises de violence commence à crier. Même à son jeune âge, le fait d'assister à ces scènes de violence peut terriblement l'affecter. Etre témoin d'actes violents est un événement traumatisant qui, en général, engendre de graves conséquences pour les enfants. Votre meilleure amie à l'obligation légale de protéger et soutenir son enfant, ce qui peut effectivement passer par le dépôt d'une plainte pénale. 

La possibilité de porter plainte fait partie de ses droits. Vous pourriez lui suggérer de rassembler et conserver des preuves des violences qu'elle subit : des photos des hématomes, des éventuels sms menaçants, etc. Ces éléments, qu'il convient de dater, seront particulièrement utiles en cas de dépôt de plainte. Même en absence d'une plainte,  vous pourriez très bien dénoncer les agissements violents de la compagne à la police ou au Ministère public. En effet, la plupart des actes de violence conjugale sont poursuivis d'office

Votre meilleure amie craint une recrudescence de la violence en cas de poursuites pénales. Vous pourriez lui conseiller de prendre contact avec le Service d'Aide aux Victimes (SAVI), et ça peu importe si elle décide de déposer plainte ou non. Pour ce faire, elle peut appeler la permanence téléphonique au 032 886 46 36 tous les jours de 18h00 à 21h00 sauf le samedi de 09h00 à 12h00. Des professionel-le-s spécialisé-e-s dans la violence domestique, pourront l'écouter de manière confidentielle et gratuite. Ceci permettrait de l'aider à trouver des solutions, tel que la demande de mesures de protection (art. 28b CC), pour que la violence cesse tout en assurant sa protection ainsi que celle de sa fille. Si elle préfère, votre meilleure amie peut tout à fait prendre rendez-vous pour une consultation au bureau SAVI de la Chaux-de-Fonds (032 889 66 52) ou à celui de Neuchâtel (032 889 66 49)

Nous espérons que ces quelques pistes de réflexion l’aideront. N’hésitez pas à nous donner de vos nouvelles en nous écrivant à nouveau. Nous vous envoyons nos meilleurs pensées.

retour aux questions

Posez-nous votre question